Le PAM reprend ses opérations de secours par bateau au Soudan

Nairobi- Kenya (PANA) -- Le Programme alimentaire mondial (PAM) a annoncé lundi que l'amélioration de la sécurité au Soudan lui a permis de démarrer, par bateau, une opération de distribution de secours d'une zone à l'autre en vue d'aider environ 485.
000 personnes vulnérables vivant le long du Nil, de Malakal à Juba, dans des zones contrôlées soit par le gouvernement soudanais, soit par les rebelles du SPLM/A.
    Dans un communiqué rendu public dans la capitale kényane, le PAM indique que l'opération, divisée en deux phases, se poursuivra jusqu'à la fin du mois d'août.
Quelque 2.
800 tonnes de vivres seront distribuées dans 45 localités situées le long du fleuve, de Malakal à Bor, dans le cadre de la première phase.
Environ 1.
500 tonnes d'aide alimentaire seront livrées dans différentes localités entre Bor et Juba au cours de la seconde phase.
Huit péniches ont été engagées dans cette opération.
Le début des opérations de distribution correspond à la réouverture des corridors sur le fleuve pour faciliter le transport de l'aide alimentaire comme convenu le 26 avril 2003 lors d'une réunion tripartite entre les Nations Unies, le gouvernement soudanais et le SPLM/A (l'Armée/Mouvement de libération du peuple du Soudan).
   Il s'agit de la première opération de distribution d'une zone à l'autre depuis 1998, date de la suspension du transport par péniche sur le Nil après une violente attaque dans laquelle trois personnes avaient trouvé la mort et plusieurs autres blessées, y compris deux membres du PAM, sérieusement touchés.
   L'usage des péniches sur le Nil réduit les coûts de transport de l'aide alimentaire de 60 pour cent, indique-t-on.
   Malgré des progrès récents dans le cadre de l'initiative de paix parrainée par l'IGAD (Autorité intergouvernementale de développement) pour le Soudan et l'assurance de l'accès sans entraves aux populations nécessiteuses, le manque d'infrastructures, l'insécurité générale et la prolifération des mines terrestres contraignent les agences humanitaires à distribuer plus de secours par voie aérienne, à un coût très élevé.
    L'utilisation des péniches le long du Nil devrait toutefois devenir une forme régulière de transport de l'aide alimentaire au Soudan.
    Le PAM assiste actuellement 3,2 millions de personnes au Soudan.
Mais une aide alimentaire massive est encore nécessaire cette année pour des millions de personnes dont les vies ont été fortement perturbées par 20 ans de conflit armé et quatre années successives de sécheresse.
    L'agence onusienne indique qu'elle a besoin de 148.
000 tonnes d'aide alimentaire d'une valeur de 130 millions de dollars pour continuer à nourrir 1,7 million de personnes dans le Nord du Soudan et 1,5 million dans le Sud, au cours des 12 prochains mois.
    Malgré une contribution totale de 30 millions de dollars reçue récemment, le PAM indique avoir rencontré de sérieux problèmes de financement de son opération au Soudan, étant donné que les stocks disponibles seront épuisés d'ici à la mi-juillet.

13 mai 2003 16:10:00




xhtml CSS