Le PAM redoute une famine généralisée en Ethiopie

Addis Abéba- Ethiopie (PANA) -- Le Programme alimentaire mondial (PAM) a appelé mardi à une réaction immédiate afin de juguler la grave crise humanitaire qui se profile en Ethiopie.
L'agence onusienne a mis en garde contre le risque d'une forte augmentation du nombre de personnes ayant besoin d'une aide alimentaire, qui pourrait passer des 6 millions actuels à 10-14 millions l'année prochaine.
"Le nombre de personnes qui auront besoin d'une assistance alimentaire en 2003 dépendra de la pluviométrie de ce mois.
Si les pluies connaissent un arrêt prématuré, 14 millions de personnes pourraient avoir besoin d'une aide alimentaire et, même si elles se poursuivent normalement, 10 millions de personnes auront toujours besoin d'une assistance", a indiqué la représentante du PAM en Ethiopie, Georgia Shaver.
"Ces chiffres sont inquiétants et la communauté internationale doit être prête à faire face au scénario du pire qui rendrait nécessaire la mise à disposition de 1,2 million de tonnes d'aide alimentaire.
Si les donateurs répondent rapidement, nous pouvons contribuer à prévenir d'immenses souffrances humaines en Ethiopie", a-t-elle affirmé.
Les récentes missions d'évaluations conjointes effectuées dans tout le pays par le PAM, les donateurs et le gouvernement révèlent d'importantes pertes en ce qui concerne les cultures de céréales et de sorgho ainsi qu'un rétrécissement des aires de pacage et la réduction des sources d'eau du fait de la sécheresse qui perdure.
"Nous avons commencé assez tôt à distribuer de la nourriture dans les zones touchées, ce qui a permis de contenir la crise, mais si nous n'obtenons pas rapidement plus de promesses de dons, les stocks de l'aide pourraient s'épuiser avant le mois de décembre et la situation pourrait connaître une rapide détérioration", a averti Mme Shaver.
La Commission éthiopienne de prévention des catastrophes nationales avait lancé lundi un appel urgent à l'octroi d'une aide alimentaire pour quelque sept millions de personnes au titre de la période octobre-décembre.
Les Etats-Unis, l'Union européenne, la Suède, la Chine, l'Italie et l'Allemagne ont déjà annoncé des contributions d'un total de 200.
000 tonnes.
Outre les aliments nécessaires d'ici la fin de l'année, le PAM cherche également des financements pour couvrir les besoins, estimés à 350.
000/500.
000 tonnes pour le premier trimestre de l'année 2003.
Pour l'instant, en ce qui concerne l'année 2002, le PAM a reçu des contributions d'un montant total de 300.
000 tonnes d'aliments pour nourrir environ trois millions de personnes par mois en Ethiopie.
Les bénéficiaires ont droit à des rations de céréales, tandis que les groupes les plus vulnérables, notamment les enfants de moins de cinq ans, les femmes enceintes et les mères allaitantes, les malades et les personnes âgées reçoivent des rations supplémentaires d'aliments enrichis.

08 octobre 2002 23:02:00




xhtml CSS