Le PAM opte pour la décentralisation, selon sa directrice

Yaoundé- Cameroun (PANA) -- Le Programme alimentaire mondial (PAM) a décidé de décentraliser ses activités afin de se rapprocher des bénéficiaires de ses prestations, a déclaré mardi à Yaoundé sa directrice exécutive, Catherine Bertini.
S'exprimant au cours d'une conférence de presse quelque temps après l'inauguration dans la capitale camerounaise du bureau régional du PAM à Yaoundé, Mme Bertini a indiqué que le PAM assiste les populations dans 83 pays à travers le monde.
Le nouveau bureau de Yaoundé, que dirige le Ghanéen Arthur Holdbrook, couvre le Tchad, la République du Congo, le Ghana, Sao Tomé et Principe, la République démocratique du Congo (RDC), le Bénin, la République centrafricaine et le Cameroun.
Il devrait venir en aide à une population estimée à 900.
000 personnes menacées d'insécurité alimentaire, à travers des projets liés notamment au développement du monde rural et à l'éducation.
Mme Bertini a, par ailleurs, déploré la diminution des ressources financières de son institution.
La responsable du PAM, au Cameroun depuis lundi dernier pour une visite officielle de trois jours, a été reçue en audience, après l'inauguration du bureau régional, par le Premier ministre camerounais, Peter Mafany Musonge.

23 janvier 2002 14:09:00




xhtml CSS