Le PAM lie la fin de la crise alimentaire en RDC à la paix

Kinshasa- RD Congo (PANA) -- Seules la paix et la cohésion des Congolais peuvent mettre fin à la crise alimentaire en RDC, a averti la directrice exécutive adjointe du PAM, Mme Sheila Sisulu qui tenait un point de presse le week-end dernier à Kinshasa.
"La RDC est riche et fertile, nous n'aurons pas besoin de fournir de l'assistance humanitaire, s'il n'y a pas de conflit dans le pays.
La paix et le progrès seront bénéfiques à l'ensemble de la région", a-t- elle indiqué.
Mme Sisulu qui revenait de l'Est du Congo, a noté qu'au moins 3,4 millions de personnes se sont déplacées suite au conflit en RDC, un pays dans lequel 73% de la population totale est sous-alimentée.
Les violences sexuelles généralisées constituent la réalité la plus choquante, a relevé, par ailleurs, Mme la directrice exécutive adjointe du PAM avant de faire savoir que son organisation fournit des vivres aux quelques cliniques qui ont la capacité de donner un support médical et psychologique nécessaires aux femmes traumatisées.
Mme Sisulu a rapporté également que le PAM contribue à des projets pour aider à démobiliser et réintégrer les quelque 30.
000 enfants soldats enrôlés par les factions armées dans le pays.
Le PAM soutient également les efforts du gouvernement dans la lutte contre le VIH/SIDA en donnant des vivres à quelque 10.
000 personnes vivant avec la maladie.
En RDC, près de 2 millions de personnes bénéficient actuellement des programmes du PAM d'un montant total de 196 millions de dollars US.
Les interventions du PAM au Congo sont essentiellement centrées sur des opérations de secours d'urgence (personnes déplacées,réfugiés et groupes vulnérables)

15 mars 2004 17:14:00




xhtml CSS