Le PAM lance un appel à l'aide pour les réfugiés en Ethiopie

Addis-Abeba- Ethiopie (PANA) -- L'aide alimentaire destinée à 130.
000 réfugiés en Ethiopie s'épuisera d'ici au mois d'octobre à moins que de nouvelles contributions de la communauté des donateurs ne soient reçues à temps, prévient le Programme alimentaire mondial (PAM).
Ces réfugiés, originaires essentiellement du Sud Soudan et de la Somalie, vivent dans des camps dans l'Est et l'Ouest de l'Ethiopie.
Dans un communiqué rendu public jeudi à Addis-Abeba, le PAM déclare qu'il a un besoin urgent de quelque 5,3 millions de dollars américains pour continuer à nourrir les réfugiés jusqu'en mars 2004.
L'agence onusienne distribue des céréales, des aliments composés enrichis, du sucre, du sel, des légumes secs et de l'huile de cuisine aux réfugiés.
Selon une évaluation conjointe effectuée ce mois-ci, par le PAM, le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), le Bureau éthiopien pour les réfugiés et les rapatriés et le Bureau américain pour les réfugiés, les migrations et la population, les réfugiés ne pourront pas résister si leur ration alimentaire mensuelle est réduite.
"C'est grâce à la contribution généreuse des donateurs que les réfugiés jouissent d'un bon état nutritionnel", a déclaré Benedict Fultang, directrice intérimaire du PAM pour l'Ethiopie.
Selon Mme Fultang, "un important déficit des financements et la suspension des distributions alimentaires qui s'en suivrait provoqueraient une malnutrition généralisée et mettraient en danger la vie des réfugiés, notamment des femmes et des enfants".
"Les réfugiés ne peuvent compter sur la population hôte pour les nourrir justement au moment où plus de 12,5 millions d'Ethiopiens sont menacés par la famine en raison d'une grave sécheresse", a expliqué Mme Fultang.
Cette pénurie imminente pourrait aussi porter un coup d'arrêt au rapatriement de milliers de réfugiés somaliens au cours des prochains mois si le programme alimentaire des rapatriés n'est pas disponible.
En 2002, plus de 29.
000 Somaliens sont rentrés dans leur pays, permettant ainsi la fermeture de deux des cinq camps de réfugiés somaliens.
L'agitation politique et civile dans la Corne de l'Afrique, combinée à des cycles répétés de sécheresse et autres catastrophes naturelles, sont les principales raisons de l'afflux des réfugiés en Ethiopie.
Le PAM indique avoir reçu à ce jour 12,6 millions de dollars en dons pour ses interventions auprès des réfugiés de la région.
Ce don est réparti comme suit: 7,4 millions de dollars des Etats- Unis, 2,6 millions de dollars de la France, 545.
463 dollars du Japon, 538.
213 dollars de la Finlande, 450.
000 de l'Arabie Saoudite, 294.
406 dollars du Luxembourg, 269.
106 dollars de l'Allemagne et 181.
789 dollars de Cuba.

01 août 2003 11:59:00




xhtml CSS