Le PAM envisage un plan d'environ 17 millions USD au Bénin

Cotonou- Bénin (PANA) -- Le Programme alimentaire mondial (PAM) envisage de débloquer 16.
500.
571 dollars américains au titre de son plan de coopération 2004-2009 de lutte contre la pauvreté et l'insécurité alimentaire ainsi que d'accès équitable à l'éducation de base, à la formation et à la prise en charge des personnes vivant avec le VIH/SIDA au Bénin, a t-on appris mardi de source diplomatique à Cotonou.
L'accord relatif au plan a été signé par le ministre béninois des Affaires Etrangères et de l'Intégration africaine, Rogatien Biaou et le représentant-résident du PAM au Bénin, M.
Jean-Pierre Cébron.
Au cours de la cérémonie, M.
Cébron a laissé entendre que le nouveau plan intéresse davantage les communes les plus désavantagées et a pour ambition d'appuyer les efforts du gouvernement et de la société civile dans l'assistance aux personnes vivant avec le VIH/SIDA, l'intégration des filles dans la vie économique et sociale par l'éducation et la protection, les soins et l'éducation aux orphelins, enfants abandonnés et des jeunes filles en situation difficile.
"Pour appliquer cette stratégie, le PAM concentre 60% de son assistance sur l'alimentation scolaire et la distribution de rations sèches aux familles pour le maintien des filles à l'école", a-t-il indiqué, précisant que les 40% restants sont consacrés à la protection et à l'éducation des enfants abandonnés et maltraités et au soutien aux filles en danger ou en difficulté.
"L'éducation des filles est la suprême priorité du PAM dans un pays où leurs scolarisation est à la traine et où certaines traditions leurs sont défavorables.
Le soutien aux enfants maltraités, abandonnés ou négligés est également une priorité en raison de l'ampleur prise par ce problème dans la région ouest-africaine", a-t- il souligné, ajoutant que le PAM assiste aussi les orphelins du SIDA par l'aide alimentaire aux orphelins.
Il a expliqué que le nouveau programme fournira une aide alimentaire annuelle à plus de 57.
200 enfants béninois dans des écoles rurales, à 6.
000 familles qui recevront une aide pour garder leurs grandes filles à l'école, à 4.
000 jeunes filles d'origine villageoise hébergées dans les foyers de jeune filles du secondaire de Lokossa, Parakou et Natitingou, à 3.
500 enfants orphelins ou abandonnés et à 3.
600 filles dans des centres de formation.
"Le nouveau programme de coopération prévoit une assistance moyenne annuelle à 68 300 bénéficiaires, dont 52% au moins doivent être de sexe féminin", a-t-il précisé.
Le ministre béninois des Affaires étrangères et de l'Intégration africaine a précisé que ce nouveau programme devrait permettre à son pays d'améliorer le taux de scolarisation, surtout celui des filles qui demeure faible en milieu rural, et réduire l'écart entre filles et garçons en matière d'instruction et d'alphabétisation.
Il a ajouté qu'il devrait également permettre de renforcer la capacité des institutions sociales recueillant ou assistant les enfants ou jeunes en difficulté.
"Le gouvernement béninois se félicite de cet appui important qui témoigne de l'engagement constant des autorités du PAM au profit de l'école, contribuant ainsi à la mettre à la portée de tous et à faire reculer les frontières de l'ignorance et de l'analphabétisme", a déclaré M.
Biaou.

13 juillet 2004 21:37:00




xhtml CSS