Le PAM en quête de fonds pour 10 millions d'Africains-australiens

Dakar- Sénégal (PANA) -- Le Programme alimentaire mondial (PAM) a lancé un appel au don de 157 millions de dollars US pour nourrir quelque 9,7 millions de personnes dans six pays d'Afrique australe: le Lesotho, le Malawi, le Mozambique, le Swaziland, la Zambie et le Zimbabwe ce, jusqu'au mois d'avril 2006.
Dans un communiqué de presse parvenu à la PANA, l'agence onusienne prévient que beaucoup de gens dans ces pays ne recevront de l'aide à temps, si les donateurs n'apportent pas des contributions en espèces pour combler immédiatement son déficit de l'ordre de 157 millions de dollars US.
Le PAM exhorte tous les pays, y compris les donateurs traditionnels et non traditionnels de la Communauté européenne mais aussi les pays producteurs de pétrole, "à aider la population affamée d'Afrique australe -des millions d'entre eux luttent pour trouver de la nourriture même pour un repas par jour".
"Les enfants d'Afrique australe ont besoin d'aide maintenant - avant que leurs corps émaciés n'apparaissent sur les écrans de télévision", déclare le PAM.
D'après Mike Sackett, directeur régional du PAM pour l'Afrique australe, qui s'est rendu en Europe pour divulguer ce message: "les gouvernements ont le pouvoir financier de sauver les vies en Afrique australe".
"Toutefois, dit-il, certains gouvernements n'ont pas encore fourni de contribution à l'opération régionale ou sont simplement indécis - face à une multitude de catastrophes humanitaires", ajoutant que: "les enfants d'Afrique australe ont besoin d'aide maintenant - avant que leurs corps émaciés n'apparaissent sur les écrans de télévision".
M.
Sackett rappelle par ailleurs que: "les Etats unis sont de loin le premier donateur du PAM en Afrique australe, avec plus de 104 millions de dollars cette années, tandis que les membres de l'Union européenne ont donné 64 millions de dollars US".
Mais d'après lui: "aucun fonds n'a été promis par les pays pétroliers après notre appel - bien que les prix du pétrole aient atteint des records durant une bonne partie de l'année 2005".
L'Afrique australe connaît des pénuries alimentaires pour la quatrième année consécutive, exacerbées par la pauvreté accablante, les taux les plus élevés du VIH/SIDA dans le monde, et les hausses récentes des prix du maïs et des autres denrées de base.
A travers la région, des informations font état de personnes mourant pour avoir mangé de la nourriture sauvage empoisonnée, indique le PAM.
"Les gens luttent pour survivre et les mois les plus durs sont encore devant nous", a prévenu M.
Sackett.
"Il est tragique de voir qu'il existe autant de richesses dans le monde mais qu'une si petite partie de cette richesse est rarement partagée avec ceux dont l'existence dépend de cela".
"Le PAM peut sauver des vies en Afrique australe avec juste 2,50 dollars par personne et par mois.
La situation est que près de 10 millions de personnes dans la région ont besoin d'aide au cours des six prochains mois.
Ceci s'ajoute à une somme considérable d'argent que seuls les gouvernements sont en mesure de trouver", explique ce dernier.

02 novembre 2005 14:32:00




xhtml CSS