Le PAM diligente la livraison de l'aide alimentaire au Malawi

Dakar- Sénégal (PANA) -- Le Programme alimentaire mondial (PAM) a commencé à acheminer d'importantes quantités de nourriture par voie ferrée, à partir du port mozambicain de Nacala vers le Malawi, pour sauver des millions de personnes affamées.
"A l'heure actuelle, le chemin de fer de Nacala est indispensable au PAM, alors que la famine progresse à un rythme étonnant", a déclaré lundi, Gerard van Dijk, directeur national du PAM au Malawi, à l'occasion d'un cérémonie organisée pour marquer le démarrage du projet dans le port de Nacala.
"Vous pouvez maintenant fournir de plus grandes quantités d'aide alimentaire à des nombres considérables de personnes affamées pour qui le temps commence à manquer".
Les quatre premières rames sont arrivées à Nacala le 19 novembre, quatre autres étant attendues en décembre et janvier.
Le PAM a chargé 1.
000 tonnes de nourriture dans 25 wagons, une cargaison arrivée au Malawi le 23 novembre.
La rapidité de la mise à disposition de l'aide alimentaire est cruciale.
Grâce à la mise à contribution de toutes les huit rames, le PAM livrera chaque mois, au Malawi, 10.
000 tonnes d'aliments supplémentaires, soit 33.
000 tonnes par mois.
Le projet de chemin de fer de Nacala va également permettre d'intensifier le flux des aliments commerciaux et autres produits essentiels vers le Malawi, où un tiers de la population environ souffre des effets conjugués des mauvaises récoltes, de la pauvreté endémique, de l'échec des politiques mises en oeuvre et de l'implacable épidémie de VIH/SIDA.
M.
Van Dijk a affirmé que le nombre de personnes affamées passerait de 2,3 à 3,3 millions en décembre.
"Il est absolument essentiel que nous ne ménagions aucun effort pour toucher chaque homme, femme et enfant vulnérable", a-t-il ajouté.
Alors que les besoins alimentaires augmentent, de nombreuses zones gravement affectées pourraient être isolées par les pluies, qui risquent de rendre les routes impraticables.
Le projet du chemin de fer de Nacala ne prévoit pas uniquement les réparations à apporter au tronçon de 77 km qui va de Cuamba à la frontière du Malawi, mais aussi la réhabilitation des routes et l'installation de ponts Bailey sur les cours d'eau en crue.
"La diligence s'impose au Malawi et la fourniture plus rapide de nourriture signifie plus de vies sauvées", a déclaré Harry Potter, du bureau local du Département britannique pour le Développement international.
Le Département a mis 6,4 millions de dollars à la disposition du projet du PAM.
Le Canada a offert une contribution de 250.
000 dollars US, tandis que les gouvernements du Malawi et du Mozambique apporteront leur contribution à la maintenance de la voie et des locomotives.
Construit en 1970, le chemin de fer de Nacala est présentement le seul lien entre les deux pays.
La voie était tombée en état de délabrement avancé au cours de la guerre civile du Mozambique, si bien que les trains se traînaient à une vitesse de 10 km/h, ce qui avait débouché sur des retards de quatre mois au port de Nacala.
"La situation devient très précaire", a déclaré Pedro Figueiredo, chef régional des opérations logistiques du PAM en Afrique australe.
Il a affirmé que le nombre de plus en plus important de personnes risquant de se retrouver dans une situation désespérée entraînait une augmentation exponentielle des besoins.
Depuis le lancement, au mois de juin, de son opération d'urgence, pour nourrir 10,2 millions de personnes en Afrique australe, le PAM a livré presque 90.
000 tonnes de nourriture au Malawi par les ports mozambicains de Nacala et de Beira et tanzanien de Dar es Salam et grâce aux achats effectués dans la région.

02 décembre 2002 22:25:00




xhtml CSS