Le PAM demande plus de fonds pour nourrir les réfugiés en Zambie

Johannesburg- Afrique du Sud (PANA) -- Le Programme alimentaire mondial (PAM) a lancé un appel jeudi pour une somme de 3,2 millions de dollars pour satisfaire les besoins alimentaires immédiats de plus de 100.
000 réfugiés angolais et congolais en Zambie.
Le déficit céréalier a poussé l'agence onusienne à réduire de 50% la ration en graines légumineuses au début du mois d'octobre et de 50% la ration céréalière au début du mois de novembre.
Cette initiative permettra de les nourrir durant les prochains mois.
"La situation est d'autant plus sérieuse que tous les réfugiés comptent sur le PAM pour se nourrir" a déclaré dans un communiqué, David Stevenson, le directeur du PAM en Zambie.
Un déficit budgétaire menace un certain nombre de programmes alimentaires du PAM, notamment les distributions générales dans les camps de réfugiés et le soutien à l'exercice de rapatriement volontaire.
Selon toujours le PAM, le manque de ressources affectera aussi la capacité de stocker des céréales dans les zones qui seront inaccessibles durant la saison des pluies.
"Nous lançons un appel d'urgence à la communauté internationale en faveur d'une assistance sous forme de dons en espèces qui nous permettront de payer certains produits auprès des distributeurs locaux pour pouvoir continuer l'aide humanitaire et l'exercice de rapatriement, a ajouté M.
Stevenson.

30 septembre 2004 18:16:00




xhtml CSS