Le PAM au secours des victimes des inondations au Kenya et en Somalie

New York- Etats-Unis (PANA) -- Le Programme alimentaire mondial (PAM) a démarré, lundi, des opérations de parachutage d'aide humanitaire à plus d'un million de victimes des inondations au Kenya et en Somalie, d'après un communiqué de l'ONU.
"Des milliers de personnes ont été chassées de leurs maisons en Somalie et au Kenya par les inondations et elles ont besoin de notre aide maintenant.
Distribuer de l'aide alimentaire par voie aérienne est la seule option pour un grand nombre d'entre elles coupées du monde extérieur par les inondations", indique le communiqué citant le directeur local du PAM, M.
Buckard Oberie.
M.
Oberie explique que les inondations avaient emporté les ponts et rendu les routes impraticables, soulignant que la situation exigeait un financement urgent pour que "cette opération se dote en avions et hélicoptères afin de sauver les victimes".
La PANA a appris que quelque 11,4 million USD avaient été débolqués pour cette opération spéciale prévue pour trois mois, afin de financer l'affrètement d'un avion de taille moyenne en vue de transporter de l'aide vers les zones touchées par les inondations dans le sud de la Somalie, et un gros avion Ilyushin-76, pour parachuter des vivres en Somalie et au Kenya.
Deux hélicoptères de transport lourd devraient être utilisés pour acheminer l'aide en somalie et deux autres du même type pour transporter les vivres et secourir les survivants dans le nord- est du Kenya.
Egalement, deux avions à décollage et atterrissage courts devraient être affrétés pour assurer les livraisons vers le camp de Dabaab, dans l'Est du Kenya, a ajouté le communiqué.
Il indique que quelque 900.
000 personnes auraient besoin de vivres et d'une aide d'une autre nature, en Somalie, au cours des trois prochains moins en raison des inondations.
Par ailleurs, un Boeing 747 affrété par le PAM devait, lundi, transporter les premières livraisons de 190 tonnes de biscuits à haute teneur énergétique de Brindisi, Italie, à destination de Nairobi, à distribuer comme nourriture d'urgence aux victimes des inondations au Kenya.
L'ONU estime que plus de 1,8 million de personnes sont affectées par les inondations au Kenya, en Ethiopie et en Somalie, en plus de la montée des eaux qui menace les vies humaines, et les épidémies de choléra et autres maladies liées, signalées dans ces différents pays.
Ces inondations font suite à une période de sécheresse régionale au début de cette année, qui a tué un grand nombre d'animaux et placé des millions de populations nomades dans un besoin terrible en aide alimentaire et autre.
Le Fonds central de réponse d'urgence de l'ONU aurait offert quelque 5,5 millions USD au PAM pour démarrer cette opération régionale.
Le communiqué de l'ONU, par ailleurs, a identifié le conflit, le mauvais état des route, les fortes pluies et l'environnement difficile, comme étant les obstacles aux opérations d'urgence en Ethiopie, où des inondations très répandues sont prévues le long des rivières Juba et Shabella.

21 novembre 2006 11:30:00




xhtml CSS