Le PAM au secours des cantines scolaires au Cap-Vert

Praia- Cap-Vert (PANA) -- Quelque 103.
000 élèves capverdiens du primaire vont bénéficier à partir de ce lundi d'un repas quotidien fourni par le Programme alimentaire mondial (PAM) dans le cadre d'un accord avec le gouvernement, a-t-on appris de sources officielles à Praia.
Le PAM va ravitailler les cantines scolaires afin qu'elles puissent servir un repas chaud et un goûter aux élèves.
Pour sa part, le gouvernement va s'occuper du fonctionnement des cantines, en assurant notamment le salaires des cuisinières.
Ce nouvel accord entre le PAM et le gouvernement capverdien, qui concerne tous les écoliers du pays, restera en vigueur jusqu'en 2004.
Depuis 1997, le soutien du PAM au Cap-Vert a connu une réduction significative et seuls les élèves les plus carencés bénéficiaient de repas dans les écoles, rappelle-t-on.
Pour atteindre l'ensemble des élèves du pays, l'Etat capverdien va dépenser annuellement quelque 86.
000 dollars US.

04 mars 2002 12:16:00




xhtml CSS