Le PAM achève la réparation de la voie ferrée Nacala-Malawi

Lilongwe- Malawi (PANA) -- le Programme alimentaire mondial des Nations unies a achevé une opération de réparation de la voie ferrée reliant le port de Nacala du Mozambique et la zone sans débouché sur la mer du Malawi.
L'opération, qui a coûté 6,4 millions de dollars américains dont les 96% ont été financés par le Département britannique pour le développement international (DFID) et l'Agence canadienne pour le développement international (ACDI), et duré 20 mois, vise à augmenter les capacités de cette ligne de chemin de fer.
Elle est, en particulier, destinée à améliorer la capacité de distribution de quantités significatives d'aide alimentaire d'une manière rapide et rentable dans le pays.
Pour améliorer la capacité du transport par cette voie, le PAM a loué cinq locomotives en Afrique du sud.
CEAR railways du Malawi et Mozambique railways ont donné 60 wagons pour faciliter le déplacement de 278.
000 tonnes métriques de denrées au Malawi.
Dans un communiqué diffusé mercredi dans la capitale du Malawi, Lilongwe, le PAM a déclaré que le projet concerne le maintien et la construction des ponts de Bailey à côté de la line du Malawi pour permettre un transport continu de grandes quantités d'aide alimentaire dans le pays.
La cérémonie officielle s'est tenue mardi à Namialo, à 100 Km à l'Est de Nampula au Mozambique, en présence des représentants des gouvernements du Malawi et du Mozambique, des donateurs, des officiels du chemin de fer et du personnel du PAM.
C'est à la suite d'une grande insécurité alimentaire en Afrique du Sud en 2002 que le PAM a lancé une opération d'urgence régionale prenant en compte le transport d'un million de tonnes métriques de nourriture pour venir en aide à plus de 10 millions de personnes dans la région.

30 juin 2004 19:56:00




xhtml CSS