Le Nigeria et le Ghana ont jusqu'à lundi prochain pour se conformer aux règlements de la FIFA, sous peine de sanctions

Zurich, Suisse (PANA) - Le Nigeria et le Ghana ont, respectivement, jusqu'au 20 et 27 août, derniers délais, pour se conformer aux règlements de Fédération internationale de football (FIFA), sous peine de sanctions, selon un communiqué publié mardi sur son site Web par l'instance dirigeante du football mondial.

"Conformément au Paragraphe 1 de l’article 16 des Statuts de la FIFA, le Bureau du Conseil de la FIFA a décidé que si le lundi 20 août, les bureaux de la Fédération nigériane de football (NFF) ne sont pas remis au comité exécutif légitime de la NFF, sous la présidence d'Amaju Melvin Pinnick, dûment élu le 30 septembre 2014, la Fédération sera suspendue, indique le communiqué.

"La suspension ne sera levée qu'une fois la Fédération, sous le président Amaju Melvin Pinnick et le Secrétaire général, Mohammed Sanusi, auront confirmé avoir reçu le contrôle effectif de la Fédération et de ses bureaux", prévient le communiqué.

Toutefois, précise la FIFA, si la suspension entrait en vigueur, l’équipe nigériane participant actuellement à la Coupe du monde féminine U-20 en France serait toujours autorisée à continuer de participer au tournoi, celui-ci étant en cours.

Concernant le Ghana, le communiqué indique que des investigations du Comité de déontologie étaient en cours contre Kwesi Nyantakyi, ancien président de la Fédération ghanéenne de football (GFA), qui a été provisoirement suspendu.

Cependant, la FIFA estime que la requête introduite par le procureur général auprès de la Haute Cour de Justice pour entamer le processus de liquidation de la GFA constituait une influence indue dans les affaires de la GFA.

"Dans ces circonstances, la FIFA a décidé que si la pétition pour lancer le processus de liquidation de la GFA n’était pas retirée au plus tard lundi 27 août 2018 à 12h00 (heure de Paris), la GFA serait suspendue avec effet immédiat. La suspension serait levée seulement une fois que la pétition susmentionnée est retirée et que la FIFA en reçoit une preuve écrite", ajoute le communiqué.
-0- PANA MA/JSG/IBA 14août2018

14 août 2018 12:27:56




xhtml CSS