Le Nigeria et la Guinée équatoriale réélus au CPS de l'UA

Addis-Abeba, Ethiopie (PANA) - Les ministres des Affaires étrangères de l'Union africaine (UA) ont élu les nouveaux membres du Conseil de paix et de sécurité, à savoir l'Algérie, la Guinée équatoriale, le Mozambique, le Nigeria et l'Ouganda, ont annoncé les diplomates dimanche à l'ouverture du 20ème Sommet de l'UA.

Ils vont remplacer le Kenya, représentant l'Afrique de l'Est, le Zimbabwe (Afrique australe), tandis que le Nigeria et la Guinée équatoriale ont tous deux été réélus pour un autre mandat de trois ans.

La Libye a remplacé l'Algérie en Afrique du Nord.

Les candidats nouvellement élus vont se joindre à l'Angola, au Lesotho, à Djibouti, à la Tanzanie, au Cameroun, à la République démocratique du Congo, à la Gambie, à l'Egypte, à la Côte d'Ivoire, à la République de Guinée, tous élus en 2012 pour un mandat de deux ans au CPS.

Au cours du Sommet, les dirigeants africains, qui vont discuter des conflits au Mali et en République centrafricaine (RCA) et de la crise en République démocratique du Congo, vont approuver la nouvelle liste du CPS.

Le retour notable sur cette liste est celui de l'Ouganda, qui était au CPS lors des sessions précédentes ayant suspendu Madagascar de l'UA.

Kampala a obtenu un autre mandat de trois ans au CPS, organe de l'UA dans la gestion des conflits.

Les élections à ce Conseil de 15 membres sont souvent décalées pour permettre la continuité de ses travaux.

Les pays élus à ce Conseil vont prendre fonction en avril suite à l'approbation du Sommet.
-0- PANA AO/VAO/FJG/JSG/IBA 27jan2013

27 janvier 2013 11:48:41




xhtml CSS