Le Nigeria est engagé dans la lutte contre le VIH/SIDA

Abuja- Nigeria (PANA) -- Le Nigeria, qui accueille cette semaine un sommet africain sur le Sida, la tuberculose et autres maladies infectieuses, a réaffirmé son engagement à lutter contre le SIDA.
Le ministre de la Santé, M.
Alphonsus Nwosu, a déclaré à la presse à Abuja que le gouvernement devrait lancer vendredi le Plan d'action d'urgence contre le VIH (HEAP), une initiative qui s'inscrit dans le cadre de ses efforts visant à accélérer sa réponse face au nombre croissant de cas de VIH/SIDA recensés dans le pays.
"Le président Olusegun Obasanjo est engagé dans la lutte contre la propragation de la maladie", a dit M.
Nwosu, qui a mis en avant la dernière directive présidentielle relative à l'achat de médicaments anti-rétroviraux d'une valeur de quatre millions de dollars.
Ces produits devront être mis à la disposition des personnes infectées à un taux fortement subventionné, ce qui, selon lui, traduit l'engagement de M.
Obasanjo.
Depuis son arrivée aux affaires le 29 mai 1999, le numéro un nigerian a renforcé les mesures destinées à combattre la maladie, en mettant en place un Comité national d'action contre le SIDA (NACA) placé sous sa tutelle directe et en augmentant l'allocation budgétaire versée à la lutte contre le Sida.
Un nombre estimé à 2,6 milions de Nigerians est infecté par le virus.
Le sommet d'Abuja du 24-25 avril est coorganisé par l'OUA, l'ONUSIDA, le Programme conjoint des Nations Unies sur le VIH/SIDA.
Plusieurs chefs d'Etat africains, le secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan et l'ex-président américain Bill Clinton sont attendus à cette conférence où ils devraient accorder une attention particulière à ce fléau qui ravage le continent.

25 avril 2001 12:38:00




xhtml CSS