Le Nigeria annonce son retour dans le football mondial avec une qualification pour Russie 2018

Lagos, Nigeria (PANA) - Le but d'Alexander Chuka Iwobi à la 73ème minute a été tout ce dont avait besoin le Nigeria samedi pour atteindre sa sixième phase finale de la Coupe du monde de football, Russie 2018.

Après des années de lutte pour y arriver, la phase finale de 1994 aux Etats-Unis est devenue la première apparition du Nigeria, suivie de celle de la France en 1998, de la Corée du Sud/Japon en 2002, de l'Afrique du Sud 2010 et du Brésil 2014.

Le voyage vers Russie 2018 a débuté le 24 juin 2016, après que la Confédération du football africain (CAF) a publié les tirages du troisième tour des éliminatoires de la Coupe du monde. Ces tirages ont regroupé le Nigéria dans ce qui a été décrit comme le "groupe de la mort" ; aux côtés de la Zambie, de l'Algérie et du Cameroun.

Les Super Eagles ont enregistré une victoire (2-1) contre la Zambie à Ndola et ont ensuite vaincu l'Algérie (3-1) lors de la deuxième phase de groupes au stade international Godswill Akpabio, à Uyo, la capitale de l'Etat d'Akwa Ibom.

Ils ont continué pour battre les Lions Indomptables du Cameroun (4-0) à domicile et à l'extérieur (1-1) et maintenant, même avec les matches de la 6ème journée à jouer, se sont qualifiés pour Russie 2018 après la victoire (1-0) de samedi contre la Zambie, devenant ainsi la première équipe africaine à se qualifier pour la Coupe du monde de la FIFA 2018.

Cela signifie que les matches de la 6ème journée n'auront aucun effet sur les classements puisque la Zambie, le Cameroun et l'Algérie ont déjà été éliminés de la course à la qualification.

En 1994, sous la direction de Clemens Westerhof, le Nigeria avait dominé son groupe, comprenant l'Argentine, la Bulgarie et la Grèce; battant la Bulgarie 3-0, perdant 1-2 devant l'Argentine, et atteignant le deuxième tour suite à une victoire 2-0 sur la Grèce.

Restant deux minutes pour atteindre les quarts de finale en 1994 dans le match contre l'Italie, Roberto Baggio, avec sa coiffure en queue de cheval, avait marqué pour amener le jeu en prolongation. Il a également marqué le but victorieux et le Nigeria a malheureusement été éliminé 2-1 en faveur des Italiens.

En revenant sur la scène mondiale quatre ans plus tard (1998), le Nigeria aux côtés du Cameroun, du Maroc, de la Tunisie et de l'Afrique du Sud, ont représenté le drapeau de l'Afrique en France. Les Super Eagles de Bora Milutinović, jouant dans le groupe D avec l'Espagne, la Bulgarie et le Paraguay, ont marqué un grand choc en battant l'Espagne 3-2 après être revenu deux fois au score.

Le Nigéria s'est qualifié pour le deuxième tour avec une victoire contre la Bulgarie et une défaite contre le Paraguay. L'espoir de l'équipe de surpasser sa performance de 1994 a été brisé après une défaite de 1-4 pour le Danemark.

Les Super Eagles devraient s'imposer avec leurs performances solides lors de la Coupe d'Afrique des années 2000 et 2002. Mis dans le groupe F avec des équipes en puissance comme la Suède, l'Argentine et l'Angleterre, le Nigéria est éliminé au premier tour avec des défaites face à l'Argentine, la Suède et un nul contre l'Angleterre.

Le Nigeria a manqué de se qualifier pour la Coupe du monde 2006 en Allemagne après avoir terminé au niveau des points du groupe de qualification avec l'Angola, mais ayant un record inférieur dans les matches entre les équipes.

Le 14 novembre 2009, le Nigéria s'est qualifié pour la Coupe du Monde 2010 en Afrique du Sud. Ils ont perdu leur match d'ouverture contre l'Argentine 1-0; perdu 2-1 contre la Grèce, la même ligne de score avec laquelle ils ont perdu en Corée du Sud lors du dernier match de groupe.

Au Brésil, la campagne des Super Eagles s'est ouverte avec un décevant 0-0 contre l'Iran. Quatre jours plus tard, les Nigérians, contre la Bosnie-Herzégovine, ont remporté leur première victoire en coupe du monde depuis 1998.

Plus tard, ils ont progressé aux 1/8 de finale, où ils ont fait face à la France avec un coup de tête de Paul Pogba à la 79ème munite et un but contre son camp du capitaine Joseph Yobo dans les temps additionnels a mis le résultat hors de tout doute - le Nigeria était à nouveau, pour la troisième fois  éliminé en huitième et ils n'étaient pas encore en mesure de participer aux quarts de finale de la Coupe du monde de la FIFA.

A partir de ces hauts et bas, le Nigeria doit être prêt à s'améliorer en Russie, selon les adversaires de son groupe.

-0- PANA VAO/AR/MTA/TBM/IBA   08oct2017

08 octobre 2017 19:12:46




xhtml CSS