Le Nigeria, 36ème pays à avoir déposé l'acte constitutif

Abuja- Nigeria (PANA) -- Le Nigeria a accompli un grand pas dans la reconquête de son rôle dans les affaires panafricaines en devenant le 36ème Etat membre à déposer son instrument de ratification de l'Acte Constitutif de l'Union Africaine, auprés de l'OUA.
Cette décision de la nation la plus peuplée d'Afrique, qui il y a quelques semaines, avait déclaré qu'elle organisait une campagne publique pour informer ses citoyens sur l'Acte Constitutif, signifie que l'Union Africaine tant attendue, va désormais entrer en vigueur le 26 mai prochain.
Le Secrétaire Général de l'OUA Salim Ahmed Salim a déclaré vendredi, en marge du Sommet Africain sur le Sida d'Abuja, qu'avec le dépôt par le Nigeria de son instrument de ratification de l'Acte Constitutif le 26 avril, le nombre de 36 Etats nécessaires avait été atteint.
"Conformément à l'Article 28, l'Acte doit entrer en vigueur trente jours après le dépôt des instruments de ratification des deux-tiers des Etats membres de l'OUA", a déclaré M.
Salim.
"Avec le dépôt de la République Fédérale du Nigeria, la condition légale de la ratification, par les deux-tiers des Etats membres de l'OUA, a été remplie.
"Par conséquent, l'Acte Constitutif de l'Union Africaine va maintenant entrer en vigueur le 26 mai 2001, a indiqué le Secrétaire Général de l'OUA.
M.
Salim a qualifié cette atteinte de la condition légale pour l'entrée en vigueur de l'Acte Constitutif de "développement historique aux conséquences d'une portée considérable pour les pays africains et les peuples du continent dans son ensemble".
Il a souligné que l'Union Africaine, dont l'établissement avait été fièrement proclamé par les chefs d'Etat et de gouvernement africains lors de la 5ème session sxtraordinaire de leur Assemblée à Syrte, en Libye, était désormais devenue une réalité politique et juridique.

27 avril 2001 19:55:00




xhtml CSS