Le Mozambique aura besoin d'appui vivier au moins jusqu'en juin

Maputo- Mozambique (PANA) -- Au moins 650.
000 victimes de la sécheresse dans le Sud et le Centre du Mozambique vont continuer à recevoir une aide alimentaire par le biais du Programme alimentaire mondial (PAM) jusqu'au mois de juin, a indiqué samedi la presse locale.
Le programme d'aide du PAM, initialement prévu pour se terminer en mars, va se poursuivre pour trois autres mois en attendant les résultats d'une mission qui évalue la disponibilité des vivres depuis le 27 avril.
Le nombre d'individus nécessitant une aide alimentaire est monté à 650.
000.
Initialement, le PAM avait prévu d'aider 350.
000 personnes de juillet à octobre 2002, mais entre le mois de novembre de l'année dernière et mars 2003, ce nombre est monté à 440.
000 pour atteindre 650.
000 actuellement.
Etant donné l'absence de pluies dans la plupart des régions du Sud et du Centre du Mozambique pendant deux années consécutives, les observateurs ont insisté sur la nécessité de la poursuite d'une aide alimentaire bien au-delà du mois de juin et éventuellement jusqu'à la première récolte en mars-avril de l'année prochaine.
Alors que le PAM s'attèle à empêcher les stocks de s'épuiser, il déplore que contrairement aux prévisions, certains donateurs n'ont que très peu contribué à l'effort de secours.
Si d'autres donateurs fournissent des ressources, le PAM espère être en mesure d'acheter des vivres dans le Nord, fertile, du pays qui n'est pratiquement pas affecté par la sécheresse, pour les distribuer dans le Sud.
L'année dernière, le PAM a pu acheter 30.
000 tonnes de maïs dans le Nord du Mozambique pour les distribuer dans les régions frappées par la sécheresse et dans les pays voisins.

11 mai 2003 19:04:00




xhtml CSS