Le Mali va intensifier la prévention de la transmission mère-enfant du VIH

Bamako- Mali (PANA) -- Le Haut conseil national de lutte contre le SIDA (HCNLS) au Mali, réuni en session ordinaire jeudi sous la présidence du président Amadou Toumani Touré a recommandé l'intensification de la prévention de la transmission du SIDA de la mère à l'enfant (PTME) sur toute l'étendue du territoire malien.
Il a recommandé également l'intensification du dépistage volontaire en conformité avec le slogan de la dernière journée mondiale de lutte contre le sida le 1er décembre dernier :"le dépistage volontaire du VIH/SIDA pour tous, maintenant et partout au Mali".
Le conseil a aussi préconisé l'accélération de la décentralisation de la lutte contre le VIH et le SIDA en termes d'organisation des collectivités, l'implication plus poussée de l'alliance des religieux contre le VIH et le SIDA, des organisations syndicales et les associations et ONG des droits humains dans la lutte contre la stigmatisation et la discrimination.
Le Haut conseil national de lutte contre le SIDA a sollicité l'allocation des ressources financières aux associations des personnes vivant avec le VIH, le renforcement de la participation du secteur privé par une adhésion massive des chefs d'entreprise dans la lutte contre le VIH/sida et l'engagement d'une réflexion sur les modalités de financement des plans d'action des communes en rapport avec la politique sectorielle de santé.
Créé en mars 2004, le HCNLS, rattaché à la présidence de la république, se réunit une fois par an en session ordinaire sous la présidence du président malien, également président du HCNLS, qui apprécie les efforts consentis dans la lutte contre la pandémie par les intervenants à tous les niveaux.
Le HCNLS est doté d'un secrétariat exécutif dirigé par Malick Sène.

11 décembre 2008 18:23:00




xhtml CSS