Le Malawi envoie un contingent en mission de paix en Côte d'Ivoire

Blantyre, Malawi (PANA) - Le Malawi a envoyé un contingent de 850 soldats dans le cadre de la mission de maintien de paix des Nations unies en Côte d'Ivoire, d'après le commandant des Forces de défense du Malawi, le général Marko Chiziko.

S'exprimant lors de la cérémonie de départ des troupes mardi à Lilongwe, la capitale, le général Chiziko a dit que les soldats - spécialistes des combats terrestres - avaient été formés au maintien de la paix par les armés canadiennes, britanniques et américaines.

"Nous sommes prêts pour notre mission en Côte d'Ivoire", a-t-il déclaré.

Le président Bingu wa Mutharika, qui est aussi commandant en chef des Forces de défense du Malawi, a dit aux soldats que leur mission en terre ivoirienne ne serait pas une sinécure.

"Le pays où vous allez, la Côte d'Ivoire, vit une situation très complexe", a-t-il tenu à souligner. "Vous ne saurez pas toujours qui est réellement l'ennemi; ils sont tous Ivoiriens, s'expriment dans la même langue, s'habillent de la même façon et mangent la même nourriture", a-t-il ajouté.

M. Mutharika, qui - en sa qualité de président en exercice de l'Union africaine - s'est rendu en février à Abidjan pour aider à un règlement rapide du différend entre le président sortant, Laurent Gbagbo et Alassane Ouattara, considéré comme le vainqueur du second tour de l'élection présidentielle du 28 novembre - a décrit la crise dans ce pays ouest-africain de "guerre entre frères et soeurs, entre cousins et oncles".

"Votre professionnalisme sera mis à rude épreuve", a-t-il observé.

Laurent Gbagbo a été arrêté lundi par les forces d'Alassane Ouattara, soutenues par les soldats français et onusiens.

Le général Chiziko a annoncé qu'un autre contingent de 600 soldats rejoindrait le premier dans le courant de l'année.

-0- PANA RT/VAO/NFB/TBM/IBA 12avril2011

12 avril 2011 15:06:54




xhtml CSS