Le Kenya refuse de négocier avec un groupe armé somalien

Nairobi- Kenya (PANA) -- Le Kenya ne va pas négocier avec le groupe armé somalien, Al Shabab, qui a enlevé mercredi cinq personnalités kenyanes à la frontière entre les deux pays, a indiqué jeudi à Nairobi le porte-parole du gouvernement, Alfred Mutua.
«Le gouvernement kenyan ne négocie pas avec aucun groupe inconnu.
Nous nous adressons au gouvernement de Somalie», a-t-il affirmé.
Des administrateurs kenyans se préparaient pour se rendre à une rencontre avec les représentants d'un groupe armé, mais la rencontre prévue très tôt jeudi n'a pas pu se tenir du fait du désistement du groupe armé, Al Shabab.
«En ce qui nous concerne, ces gens ont été enlevés et je pèse bien mes mots», a déclaré M.
Mutua au cours d'un point de presse, écartant l'hypothèse selon laquelle les responsables kenyans ont été arrêtés pour entrée illégale en Somalie.
Selon l'agence de presse kenyane (KNA), des négociations pour la libération des cinq otages ont été annulées parce que les éléments du groupe armé ont insisté sur le fait qu'ils avaient reçu des ordres de leur hiérarchie à Mogadiscio.

26 mars 2009 23:37:00




xhtml CSS