Le Japon va financer la construction d'un pont au Mozambique

Tokyo- Japon (PANA) -- Le président mozambicain, Joaquim Chissano, a annoncé mercredi que le Japon a accepté d'octroyer 25 millions de dollars américains au Mozambique pour la construction d'un nouveau pont sur le fleuve Zambèze.
Le coût de construction de ce pont est estimé à quelque 70 millions de dollars.
Selon l'agence nationale de presse (AIM), sur cette enveloppe, 45 millions de dollars ont déjà été garantis.
S'adressant à la presse mozambicaine à l'issue de la Troisième Conférence Internationale de Tokyo sur le Développement de l'Afrique (TICAD III) à Tokyo, M.
Chissano a déclaré que le Japon était disposé à avancer 10 millions de dollars cette année, et de débourser les 15 autres millions de dollars en 2004.
Ce pont, qui devrait relier Caia sur la rive Sud du Zambèze à Chimuara sur la rive Nord, est considérée comme une jonction essentielle entre le nord et le sud du pays.
Actuellement, les personnes qui veulent traverser le fleuve à Caia utilisent un service de ferry peu fiable.
L'autre solution c'est de faire un détour par le pont de Dona Ana plus en amont puis de traverser le fleuve Chire à bord d'un petit ferry.
M.
Chissano a souligné que la promesse japonaise est un autre exemple démontrant que "le Japon veut une coopération concrète".
Le premier ministre japonais Junichiro Koizumi a déjà promis que son pays va accroître son aide à l'Afrique d'environ 25 pour cent au cours des cinq prochaines années.
"Nous pensons que le Japon ne veut pas simplement montrer un exemple de bonne coopération, mais il veut un rôle de leadership" a dit M.
Chissano.

02 Outubro 2003 10:49:00




xhtml CSS