Le Japon se réjouit de la forte délégation gabonaise au TICAD

Libreville- Gabon (PANA) -- L'ambassadeur du Japon au Gabon, Sadamu Fujiwara, s'est félicité dans les colonnes du journal gabonais 'L'Union' de l'importance de la délégation du Gabon à la troisième Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l'Afrique (TICAD III), qui s'ouvre lundi dans la capitale nipponne.
Interrogé par le journal, dans son édition du week-end, sur les principaux enjeux de cette conférence, M.
Fujiwara a répondu que "la conférence (.
.
.
) mettra l'accent sur le bilan des dix dernières années du processus du TICAD et du soutien au Nepad, ainsi que sur la réduction de la pauvreté par la croissance économique".
Abordant les acquis du TICAD, le diplomate nippon a souligné que "depuis dix ans, le Japon a été là, aux cotés de l'Afrique et a continué à lui apporter son soutien.
Le Japon a également insisté pour que l'Afrique ne soit pas mise à l'écart de la globalisation.
Le Japon accordera des dons pour 120 millions de dollars pour l'année fiscale 2003 pour les petits projets locaux, et utilisera 2 milliards de dollars de dons pour l'éducation dans les pays africains à faibles revenus".
"Le Japon s'est engagé à étendre son assistance à 750 millions de dollars environ sur cinq ans en faveur des besoins humanitaires fondamentaux pour l'Afrique.
Cinq ans plus tard, cet engagement est pratiquement réalisé (697 millions de dollars, 92% ont été déboursés en mai 2003)", a précise le diplomate nippon.
Il a ajouté que "les conditions médicales et sanitaires pour plus de 245 millions de personnes ont été améliorées grâce à des mesures telles que la vaccination, l'accès à l'eau potable pour plus de 3 millions de personnes et l'accès à l'éducation par la construction d'écoles".
"Je me réjouis qu'une importante délégation soit envoyée par le Gabon au Japon.
Cela témoigne de l'attachement profond du gouvernement gabonais en faveur du TICAD III et du Japon.
Je souhaite que le président Bongo participe de manière très active aux débats pour le succès de la TICAD III", a dit Sadamu Fujiwara.
"La tenue du TICAD III est un signe clair de l'engagement du Japon pour l'Afrique.
Maintenant que le Nepad est en place, la politique fondamentale du Japon concernant la coopération en Afrique par le processus du TICAD est d'élargir le partenariat dans ce but.
La convergence entre le Nepad et le TICAD est vivement souhaitée", a conclu l'ambassadeur du Japon au Gabon.

28 september 2003 16:16:00




xhtml CSS