Le Japon renforce la lutte contre la faim en Afrique

Dakar- Sénégal (PANA) -- Le Programme alimentaire mondial (PAM) s'est réjoui de la proposition japonaise d'aider pour environ 13,6 millions de dollars US les millions de personnes affectées par les conflits et les catastrophes naturelles dans certains pays africains.
Dans un communiqué publié mardi, l'agence onusienne indique que cette aide devrait contribuer à soutenir les réfugiés et les personnes déplacées internes qui rentrent au bercail, les victimes des pluies irrégulières et la sécheresse ainsi que les personnes affectées par le VIH/SIDA au Soudan, en Ouganda, au Kenya, au Lesotho, au Malawi et au Mozambique.
"Le PAM est extrêmement reconnaissant de l'appui du Japon à l'Afrique.
C'est la preuve de l'engagement du Japon et de son rôle de leadership grandissant pour supprimer la faim en Afrique", a déclaré Sheila Sisulu, directrice exécutive adjointe du PAM, actuellement en visite au Japon.
"Un Africain sur trois est sous-alimenté et la situation s'aggrave.
Il s'agit d'un pas concret vers la réalisation de la "sécurité humaine" en adoptant une approche "food first" pour aider les pauvres en Afrique - à savoir faire de la nutrition correcte une priorité absolue".
Le PAM indique que 4,8 millions de dollars sur le montant global sont destinés au Sud-Soudan, où un nombre croissant de personnes déplacées depuis des décennies par la guerre civile rentrent chez elles, suite à la signature d'un accord de paix global en janvier.
En Afrique de l'Est, deux millions de dollars sont alloués à l'Ouganda, où plus de 1,4 million de personnes déplacées sont dépendantes de l'aide alimentaire, tandis que 2,3 millions de dollars iront au Kenya pour atténuer les pénuries alimentaires dont souffrent quelque 1,6 million de personnes affectées par les pluies irrégulières.
Au Lesotho, au Malawi et au Mozambique, les personnes affectées par ces pluies irrégulières et le VIH/SIDA recevront respectivement une aide de 900.
000 dollars, 1,8 million de dollars et 1,8 million de dollars, selon le PAM, qui ajoute que cette subvention servirait à acheter des denrées telles que le blé, le maïs et le riz.
Le sommet du G-8 de Gleneagles, en Ecosse, qui s'est tenu au début de ce mois, a promis une aide accrue à l'Afrique.
Le Japon a pour sa part promis de doubler son aide au continent au cours des trois prochaines années mais aussi une hausse du volume de l'Aide publique au développement (APD) de 10 milliards de dollars au total, au cours des cinq prochaines années.
Le dernier programme d'aide du Japon "est une mesure concrète en faveur de la réalisation de ces promesses, mais aussi des Objectifs de développement du millénaire", dit le PAM, qui note que: "elle contribue à la réalisation de la "sécurité humaine" et à la "construction de la paix", les principes de base de l'Aide publique au développement du Japon.

27 juillet 2005 10:56:00




xhtml CSS