Le Ghana soutient les initiatives de paix en Côte d'Ivoire

Accra, Ghana (PANA) – Le gouvernement du Ghana a exhorté jeudi toutes les parties et tous les acteurs politiques ivoiriens à apporter leur soutien total aux initiatives du Conseil de paix et de sécurité de l'Union africaine (UA) visant à mettre un terme à la crise persistante dans leur pays.

Ils devraient également accéder entièrement à la demande de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), de l'UA et de la communauté internationale pour un règlement pacifique de la crise pour éviter davantage de pertes en vies humaines, de biens et de violations de droits fondamentaux du peuple ivoirien.

«Le gouvernement du Ghana a réitéré son soutien total à la position de l'Union africaine qui est conforme à celle de la CEDEAO et des Nations unies à faire respecter l'intégrité du processus électoral en Côte d’Ivoire», souligne un communiqué publié à Accra par le ministère des Affaires étrangères et de l'Intégration régionale.

Il indique que le gouvernement du Ghana suit avec un grand intérêt les développements politiques et sécuritaires en Côte d’Ivoire depuis les élections controversées du 28 novembre dernier à l'issue desquelles, aussi bien le président sortant, Laurent Gbagbo, que son adversaire, Alassane Ouattara, se sont déclarés vainqueurs.

Il souligne l'intérêt particulier pour le Ghana dans les efforts déployés par l'UA, la CEDEAO et la communauté internationale pour mettre fin à la situation, notamment la récente position du Conseil de paix et de sécurité de l'UA affirmant la victoire de M. Ouattara à la présidentielle.

Le Ghana réitère son engagement dans le processus de règlement de la crise ivoirienne et indique «sans équivoque» qu'il soutient la décision commune de la CEDEAO et de l'UA.

«Le gouvernement du Ghana réaffirme son engagement au processus déployé en ce moment par le Conseil de paix et de sécurité de l'UA pour la médiation, la conciliation et le rétablissement de la paix en Côte d’Ivoire et pour une attribution plus conciliante et plus démocratique basée sur le choix légitime du peuple ivoirien», poursuit le communiqué.

-0- PANA MA/ASA/AAS/SOC 24mars2011

24 mars 2011 22:44:53




xhtml CSS