Le FNUAP plaide pour un ""front continental"" contre le SIDA

Abuja- Nigeria (PANA) -- Le directeur exécutif du Fonds des Nations Unies pour la population (FNUAP), Mme Thoraya Obaid, a plaidé vendredi en faveur de la création d'un "front continental" contre le SIDA en Afrique.
Dans son allocution au premier sommet africain des chefs d'Etat sur la pandemie, qui prend fin vendredi, Mme Obaid a exhorté les dirigeants du continent à entreprendre d'intenses efforts en matière de prévention afin de juguler la propagation du VIH/SIDA.
Elle a affirmé que la prévention devra accompagner le traitement et le soutien aux personnes affectées, dont la majorité se trouve en Afrique.
"Nous en savons suffisamment pour pouvoir mettre en place une campagne préventive", a-t-elle dit, énumérant les nombreuses actions préventives portant sur la sensibilisation des femmes et des jeunes filles à la sexualité à risque, le changement d'attitude des hommes et de leur comportement envers les femmes, et l'accès aux préservatifs.
Elle a également mentionné la nécessité de combattre les autres maladies sexuellement transmisibles qui favorisent la transmission du VIH.
Elle a dit aussi qu'une action devrait être menée pour lutter contre la honte, les préjugés et le silence qui entourent le VIH/SIDA.
Mme Obaid a demandé aux chefs d'Etat d'intensifier leurs actions contre l'expansion du VIH/SIDA, qui infecte environ 24,5 millions de personnes en Afrique.
"Les pays africains ont besoin de l'aide de la communauté internationale et de nombreuses ressources additionnelles pour lutter contre le VIH/SIDA, mais la volonté politique et l'engagement de l'Afrique détermineront le succès contre ce fléau" a-t-elle dit.
Elle a indiqué que la disponibilité du traitement, des soins et du soutien en direction des Africains qui vivent avec le VIH/SIDA étaient un droit humain impératif et une priorité en matière de santé publique.
"Le leadership africain dans la lutte contre le VIH/SIDA et la prévention contre sa propagation devrait donner beaucoup de leçons qui peuvent être utilisées dans d'autres régions du monde, notamment en Asie et en Europe de l'Est", a dit la patronne du FNUAP.
Mme Obaid, qui effectue sa première sortie officielle en Afrique depuis sa prise de fonction en janvier, prenait part au sommet, ouvert jeudi à Abuja, la capitale fédérale.

27 avril 2001 16:09:00




xhtml CSS