Le FNUAP fait un don de 400.000 préservatifs féminins au Congo

Brazzaville, Congo (PANA) – Le nouveau directeur exécutif du Fonds des Nations unies pour la population (FNUAP), Dr Babatunde Osotimehin, vient de faire un don de 400.000 préservatifs féminins au Congo en vue de lutter contre le VIH/SIDA, a annoncé mardi à Brazzaville le ministère congolais de la Santé et de la Population.

Ce don d'un montant de 170 millions de FCFA a été remis au secrétariat exécutif permanent du Conseil national de lutte contre le SIDA (CNLS).

Pour le représentant-résident du FNUAP au Congo, David Lawson, la réduction du taux de séroprévalence en République du Congo atteste que les populations congolaises et les jeunes en particulier ont commencé à adopter des comportements qui les protègent.  

"Il nous faut tous ensemble faire des efforts supplémentaires pour continuer à inverser cette tendance. C'est pourquoi, afin de poursuivre efficacement la lutte contre ce fléau, je me réjouis de remettre aujourd'hui à la disposition des populations congolaises, à travers le docteur Marie Francke Puruhence, ces 400 mille préservatifs féminins. (...) Les efforts doivent se poursuivre dans ce sens positif. A cet égard, il est essentiel que toutes les institutions luttant contre le VIH/SIDA continuent à renforcer les activités de communication pour le changement de comportement en vue de prévenir la transmission du VIH, les grossesses précoces et les violences faites aux femmes et aux jeunes filles", a déclaré David Lawson.  

"La vulnérabilité des femmes les oblige parfois à adopter des comportements à risque dans leurs relations avec les hommes, je comprends également les réticences de certaines femmes à utiliser les préservatifs féminins. Néanmoins, compte tenu des difficultés que rencontrent des femmes pour se protéger du VIH dans leurs rapports avec leurs partenaires, l'utilisation systématique du préservatif féminin demeure le dernier rempart contre le virus du SIDA et les Infections sexuellement transmissibles", a poursuivi le représentant du FNUAP au Congo.

Selon les données de l'Enquête de séroprévalence et sur les indicateurs du SIDA au Congo (ESISC) réalisée en 2009, le taux de prévalence du VIH est de 4,1% pour les femmes et 2,1% pour les hommes.

-0- PANA MB/TBM/IBA  08mars2011

08 mars 2011 14:52:25




xhtml CSS