Le FAWE, lauréat 2017 du Prix Al-Sumait pour le développement de l'Afrique

Abidjan, Côte d'Ivoire (PANA) - L'organisation non gouvernementale panafricaine, le Forum des éducatrices africaines (FAWE, sigle en anglais) a été désignée lundi, lauréat 2017 du Prix Al-Sumait pour le développement de l'Afrique dans le domaine de l'éducation, par le Conseil d'administration dudit Prix, annonce un communiqué transmis à la PANA.

Le Prix Al-Sumait récompense le FAWE pour ses actions qui améliorent considérablement l'égalité des sexes et l'égalité dans l'éducation à travers des programmes ciblés, qui ont un profond impact sur les attitudes et les pratiques en faveur de l'éducation des filles et influencent les politiques d'éducation dans 33 pays africains.

Le président du Conseil d'administration du Prix, premier vice-Premier, ministre koweïtien et ministre des Affaires étrangères, Sheikh Sabah Al-Khaled Al-Hamad Al-Sabah, a déclaré que leur objectif, avec ce prix, est de favoriser des changements positifs dans toute l'Afrique.

"Ce lauréat du Prix Al-Sumait pour le développement de l'Afrique, qui vient d'être annoncé, a travaillé sans relâche dans le domaine de l'éducation afin de créer des changements positifs et durables dans toute l'Afrique", a-t-il note.

Pour le directeur général de la Kuwait Foundation for the Advancement of Sciences (KFAS), le Dr Adnan Shihab-Eldin, qui gère le Prix Al-Sumait, le FAWE a mis en oeuvre des initiatives intéressantes et innovantes qui répondent aux difficultés d'accès à l'éducation, aux problèmes de qualité de l'éducation et à la question d'égalité des sexes auxquels est confrontée l'Afrique.

Le FAWE recevra son Prix doté d'un montant d'un million de dollars, lors de la cérémonie des prix du KFAS en décembre prochain sous le patronage de l'Emir du Koweït, son altesse, Sheikh Sabah Al-Ahmed Al-Jaber Al-Sabah.

Le Prix Al-Sumait pour le développement de l'Afrique distingue les personnes physiques ou les institutions qui contribuent à l'amélioration du développement économique et social, au développement des ressources humaines et des infrastructures en Afrique.

Il a été créé à l'initiative de son altesse Sheikh Sabah Al-Ahmad Al-Jaber Al- Sabah en hommage au travail de feu le Dr Abdulrahman Al-Sumait, un médecin koweïtien qui a consacré sa vie à relever les défis de santé, d'éducation et de sécurité alimentaire auxquels est confrontée l'Afrique. Il a aussi fondé, rappelle-t-on, l'ONG Direct Aid.

Le Prix Al-Sumait, qui concerne l'une des trois catégories, chaque année, que sont la santé, la sécurité alimentaire et l'éducation, est géré par la KFAS et un Conseil d'administration qui supervise la sélection des lauréats.

En 2015 dans le domaine de la santé, il a été décerné au Pr Kevin Marsh en reconnaissance de ses recherches soutenues et de son travail suivi sur le terrain dans la lutte contre le paludisme et son éradication.

Le prix 2016 dans le domaine de la sécurité alimentaire a été conjointement attribué au Centre international de la pomme de terre (CIP) et à l'Institut international pour l'agriculture tropicale (IITA).

Créé en 1992, le FAWE oeuvre à l'autonomisation des femmes et des filles à travers l'éducation sensible au genre.

-0- PANA BAL/IS/SOC 27nov2017

27 novembre 2017 13:45:19




xhtml CSS