Le Conseil de la BADEA accorde 60 millions de dollars à des projets africains de développement

Khartoum, Soudan (PANA) - La Banque arabe pour le développement économique en Afrique (BADEA) a accordé près de 60 millions de dollars à la clôture de sa 3ème session de l'année à Khartoum, au Soudan, sur l'approbation d'un total de 59,680 millions de dollars destinés à financer sept projets mais aussi 13 opérations d'assistance technique.

Grâce à cette dernière approbation, la BADEA a ainsi agréé des fonds en faveur de 546 projets de développement, 556 opérations d'assistance technique, 41 prêts pour le secteur privé et 14 opérations spéciales dans le contexte du Programme d'aide d'urgence destiné à plusieurs pays africains affectés par la sécheresse et la désertification.

La BADEA est uns institution indépendante créée par 18 Etats arabes en février 1974 dans le but de renforcer la coopération et les liens arabo-africains.

Ses activités sont exclusivement orientées vers les pays africains qui ne sont pas membres de la Ligue des Etats arabes et concerne l'ensemble des 43 Etats d'Afrique sub-saharienne, en plus d'un certain nombre d'organisations régionales.

Les projets sélectionnés par la BADEA sont ceux qui sont viables du point de vue technique, économique et environnemental.

Durant sa réunion, qui a débuté le 3 octobre, le conseil de la BADEA a passé en revue de nombreuses questions importantes, dont le rapport du directeur général sur les activités de la banque durant la période de juillet-septembre 2012, en plus d'un certain nombre de rapports financiers.
-0- PANA SEG/NFB/AAS/IBA  04oct2012

04 octobre 2012 13:01:16




xhtml CSS