Le Conseil d'Etat somme le gouverneur de la Banque centrale libyenne de mettre en œuvre les réformes économiques

Tripoli, Libye (PANA) - Les membres du Haut Conseil d'Etat en Libye ont donné dimanche au gouverneur de la Banque centrale de Libye (BCT) un ultimatum d'une semaine pour activer les réformes économiques promises par la Banque centrale.

Une source au sein du Conseil suprême de l'Etat a indiqué que le Conseil tiendra une session après la fin de l'ultimatum, pour reconsidérer le poste  du gouverneur de la Banque centrale de la Libye comme prévu à l'article 15 de l'Accord politique.

Il est à noter que le président du Haut Conseil de l'Etat, Khaled al-Machri, a exhorté dans une déclaration la Banque centrale et les responsables du pays à mener des réformes économiques le plus rapidement possible pour mettre fin à la souffrance des citoyens.

Le Haut Conseil de l'Etat a tenu une session spéciale pour discuter des détails et des termes de l'initiative proposée par la France pour résoudre la crise politique en Libye et décidé de participer à la réunion de Paris avec une délégation dirigée par le président du Conseil, Khaled al-Machri.

Les membres du Conseil ont voté en majorité dimanche en faveur de la participation à la réunion de Paris sur la crise libyenne.
-0- PANA  BY/TBM/IBA  27mai2018

27 mai 2018 20:43:33




xhtml CSS