Le Congo salue les efforts consentis par le Kenya pour rapprocher les groupes armées en Centrafrique

Brazzaville, Congo (PANA) – Le chef de l’Etat congolais, Denis Sassou Nguesso, médiateur international dans la crise centrafricaine, a salué les efforts consentis par les autorités kenyanes pour rapprocher les leaders moraux des groupes armés en république centrafricaine (RCA), annonce à Brazzaville, la médiation, dans un communiqué parvenu lundi à la PANA.

‘’Le médiateur international se félicité des avancées enregistrées lors des discussions de Nairobi et réitère son engagement pour la feuille de route en république centrafricaine’’, précise ce communiqué, invitant par ailleurs les différents acteurs à se ‘’concentrer sur l’organisation du forum de Bangui et sur l’organisation des élections dans les délais prévus par la Charte constitutionnelle de la transition’’.

En effet, ayant noté de fréquentes flambées de violence en Centrafrique, depuis la signature à Brazzaville de l’accord de cessation des hostilités et des violences, Sassou Nguesso avait entrepris, par le truchement des autorités kenyanes, de rapprocher les anciens présidents centrafricains et de s’assurer de leur pleine adhésion à l’accord de Brazzaville.

Plus généralement, il souhaitait leur pleine adhésion au processus de paix initié à Libreville et poursuivi à Brazzaville, dont la prochaine étape devrait être le forum de Bangui. A cet égard, précise encore le communiqué, le médiateur s’est réjoui que les acteurs concernés se soient ‘’parlées’’.

Sassou Nguesso réaffirme que la transition en cours en Centrafrique doit se poursuivre selon les termes de la lettre qu’il a adressée aux autorités centrafricaines et qui prévoit la prolongation de la transition pour une durée supplémentaire maximum de 6 mois.

Par ailleurs, le médiateur dans la crise centrafricaine a félicité les Centrafricains pour leur volonté de tenir le forum de Bangui et les élections à venir dans les délais impartis. Il salue l’engagement sans faille de la communauté  internationale (Nations-Unies, Union africaine etc.) aux côtés de la Centrafrique dans la crise que traverse cette dernière, et appelle les partenaires internationaux de ce pays à une mobilisation soutenue jusqu’à une conclusion effective de la transition.

-0- PANA MB/IS/SOC 19janv2015

19 janvier 2015 18:40:33




xhtml CSS