Le Congo réceptionne un lot de médicaments pour le traitement du VIH/SIDA

Brazzaville, Congo (PANA) - Le gouvernement congolais a réceptionné, mardi, à Brazzaville, un important lot de médicaments anti-rétroviraux en vue de garantir la pérennité des traitements offerts gratuitement aux malades congolais du SIDA, a appris mercredi la PANA, au ministère congolais de la Santé et de la Population.

Au total, 138 cartons de médicaments obtenus auprès d'un fournisseur indien sont entreposés au ministère de la Santé où des spécialistes de ce département, ceux du Programme national de lutte contre le SIDA (PNLS) et du Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF) se sont assurés de leur conformité à la commande.

Selon le ministère de la Santé et de la Population, la commande a été faite par le biais de l'UNICEF, afin d'endiguer les ruptures qui peuvent arriver dans la gestion des traitements contre le SIDA.

Le Congo a connu plusieurs guerres civiles entre 1993 et 2002 qui ont favorisé un déplacement massif de populations fuyant les combats de Brazzaville vers Pointe-Noire, principal centre économique et industriel du pays, l’unique ville n’ayant pas été touchée par les conflits armés.

Ce brassage de populations à Pointe-Noire a multiplié par deux le taux de prévalence avec plus de 9,4 pour cent, faisant désormais de cette ville une cité à haut risque en ce qui concerne l’infection VIH-SIDA, selon le  CNLS.

Aujourd’hui, le nombre de personnes touchées par le VIH/SIDA oscille entre 80.000 et 110.000, avec une tendance à la féminisation de cette pandémie.

Le taux de prévalence du VIH/SIDA au Congo est actuellement de 3,1 pc contre 4,2 pc les années précédentes, selon le PNLS.
-0- PANA MB/JSG/IBA 19sept2012

19 septembre 2012 09:54:36




xhtml CSS