Le Congo dénonce son maintien sur la liste noire de l’Union européenne

Brazzaville, Congo (PANA) – Le gouvernement congolais a dénoncé mercredi à Brazzaville le maintien de son pays sur la liste noire de l’Union européenne (UE), a déclaré son ministre des Transports  et de l’Aviation civile, Gilbert Mokoki.

Le ministre congolais a saisi l'opportunité de la tenue, dans la capitale congolaise, de la 6ème réunion des directeurs généraux de l’Aviation civile de la région Afrique-Océan indien, pour interpeller l’Organisation de l’Aviation civile internationale (OACI) .

En 2009, l’OACI avait placé la République du Congo sur la liste des pays à risques, avant de le retirer finalement en 2013, à la suite des efforts abattus par le gouvernement congolais pour l’amélioration des normes de certification de ses installations aéroportuaires.

Aussi le Premier ministre congolais, Clément Mouamba, estimait-il  à l'ouverture des travaux des directeurs généraux de la région Afrique-Océan indien que: "la  tenue, ici à Brazzaville, de la 6ème réunion  témoigne de l’engagement de mon pays aux activités de notre organisation, d’une part et de l’importance que mon gouvernement attache au renforcement de la coopération avec l’OACI".
-0- PANA MB/SSB/IBA 03nov2016

03 novembre 2016 12:40:01




xhtml CSS