Le Congo accuse un déficit de près de 20.000 enseignants

Brazzaville, Congo (PANA) - Le ministre congolais de l’Enseignement primaire et secondaire, Anatole Collinet Mackosso, a révélé, mardi, à Brazzaville, que le Congo accusait actuellement un déficit de près de 20.000 enseignants, près de 8.500 prestataires vacataires dispensant des cours dans les écoles publiques.

Le ministre, qui répondait à une question orale devant l'Assemblée nationale, a expliqué ce déficit par les Programmes d'ajustement structurel imposés par les institutions de Bretton Woods pendant plusieurs années et qui interdisaient les recrutements dans la Fonction publique sur une période de plus de cinq ans.

Par ailleurs, M. Collinet Mackosso a rappelé que malgré les efforts fournis par le gouvernement, le pays accuse, également, un déficit en tables-bancs et en enseignants des Sciences appliquées.

Ainsi, a-t-il indiqué, l’Etat a décidé de construire des lycées scientifiques sur l’ensemble du territoire dans l’espoir de former, dans trois ou quatre ans, des enseignants qualifiés en Sciences appliquées (mathématiques, sciences physiques, informatique et science de la vie et de la terre).
-0- PANA MB/JSG/IBA 14dec2016


14 décembre 2016 11:09:14




xhtml CSS