Le CIP de l'UEMOA demande à Laurent Gbagbo de reconnaitre le verdict des urnes

Bamako, Mali (PANA) - Le Comité interparlementaire de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (CIP-UEMOA), réuni à Bamako, a demandé au président sortant de la Côte d’Ivoire, Laurent Gbagbo, de reconnaître le verdict des urnes et invité les présidents Ouattara et Gbagbo à la retenue, afin d’éviter une guerre civile en Côte d’Ivoire.

Dans une de ses recommandations publiées à l’issue de sa 27ème session, le CIP-UEMOA exhorte le peuple ivoirien à la réconciliation, afin qu’il puisse retrouver sa stabilité d’antan.

La 27ème session du  CIP-UEMOA, un organe consultatif de l’UEMOA visant la construction d’un espace économique viable dans la sous-région, a axé ses travaux sur l’accélération du processus de mise en œuvre des actions prévues par le programme de transition fiscale, le suivi et l’application des réformes communautaires, en vue de préserver un climat de paix dans  la sous-région et promouvoir son développement économique et financier.

Elle a également procédé à l'élection du député togolais, Dama Dramani, à la tête du CIP-UEMOA, à la place du Malien Oundé Touléma.

Par ailleurs, les membres du CIP-UEMOA ont saisi l'occasion pour féliciter  les autorités nigériennes pour  la réussite des élections et le calme qui a suivi la proclamation des résultats.

L’UEMOA regroupe le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, la Guinée-Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo.
-0– PANA GT/SSB/IBA 06avril2011


06 avril 2011 14:27:56




xhtml CSS