Le Cap-Vert gagne deux places au classement du Doing Business 2018

Praia, Cap-Vert (PANA) - Le Cap-Vert a gagné deux places dans le rapport Doing Business 2018, en se positionnant au 127ème rang au classement sur environ 190 pays, a révélé la Banque mondiale (BM).

D’après un rapport de la BM, le Cap-Vert est une des économies de l’Afrique subsaharienne ayant procédé, l’an dernier, à trois réformes dans ce domaine, notamment concernant l’obtention de permis de construire, le commerce international et le règlement d’insolvabilité.

Au classement de 2017, l’archipel avait perdu 4 places, en passant du 125ème rang en 2016 au 129ème rang.

Toutefois, cette performance est encore loin de réaliser l’objectif tracé, au début de l’année, par le Premier ministre, Ulisses Correia e Siva, qui envisageait de placer l’archipel dans le Top 50 du Doing Business.

Le rapport de la BM informe aussi que les réformes en Afrique subsaharienne vont bon train, avec 36 économies qui ont exécuté 83 réformes, l’an dernier.

La région est le siège de trois des 10 pays qui ont le mieux progressé, cette année, (Malawi, Nigeria et Zambie). Ces 15 dernières années, la région a procédé à 798 réformes.

Au classement annuel relatif à la facilité de faire des affaires, la Nouvelle-Zélande, Singapour et le Danemark occupent, respectivement, la première, la deuxième et la troisième places, suivis de la Corée du Sud, de Hong Kong, de la Chine, des États-Unis, du Royaume-Uni, de la Norvège, de la Géorgie et de la Suède.

Les 10 pays qui ont le plus progressé, cette année, sur la base de ces réformes, sont Brunei, la Thaïlande, le Malawi, le Kosovo, l’Inde, l’Ouzbékistan, la Zambie, le Nigeria, Djibouti et le Salvador.

Pour la première fois, le groupe des 10 pays qui ont le mieux progressé, comprend des économies les plus diverses, dont la moitié y entre pour la première fois, ce sont notamment le Salvador, l’Inde, le Malawi, le Nigeria et la Thaïlande.
-0- PANA CS/IZ/CJB/JSG 02nov2017

02 novembre 2017 10:56:42




xhtml CSS