Le Cameroun accueille un atelier sous-régional sur le racisme

Yaoundé- Cameroun (PANA) -- Un atelier sous-régional consacré au rôle de la société civile dans la mise en oeuvre du plan d'action de Durban sur le racisme, la discrimination, la xénophobie et l'intolérance, s'est ouvert lundi dans la capitale camerounaise Yaoundé, a constaté la PANA.
Ces assises de trois jours rassemblent quelque trente-cinq délégués venus d'Afrique centrale, membres de la société civile, des organisations non gouvernementales (ONG) de droits de l'homme, ainsi que des chercheurs ayant pris part au sommet mondial sur le racisme tenu du 31 août au 8 septembre 2001, en Afrique du Sud.
Il s'agit plus spécifiquement, selon le chargé du bureau régional du Haut commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme, Oumar Bâ, "de sensibiliser les participants sur les dangers que représentent pour la paix, toutes les pratiques liées à ces comportements déviants".
Les délégués devront identifier non seulement les causes, les formes et les manifestations de la discrimination en Afrique centrale, mais aussi les principaux obstacles à l'élimination de ces fléaux.
Ils feront également un état des lieux de la mise en oeuvre du programme d'action de Durban, ébaucheront les voies et moyens dont dispose la société civile de la sous-région pour une application efficace, et examineront le contenu des instruments nationaux de protection des droits de l'homme au regard des normes internationales.

12 juillet 2004 11:59:00




xhtml CSS