Le CPS partagé sur la levée des sanctions contre la Mauritanie

Syrte- Libye (PANA) -- La réunion du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l'Union africaine (UA), tenue lundi après-midi à Syrte, dans le centre de la Libye, a été marquée par de profondes divergences entre ses membres sur la question de la levée des sanctions contre la Mauritanie.
Cette rencontre tenue au niveau ministériel devait se pencher sur la mesure de suspension prise à l'encontre de la Mauritanie après le coup d'état du 6 août 2008, ainsi que les sanctions ciblées énoncées à l'encontre de certains membres de la junte militaire et leurs soutiens civils.
Une source diplomatique qui a requis l'anonymat a indiqué à la PANA que devant la persistance des divergences et la longueur des délibérations, le CPS a décidé de suspendre les débats pour les reprendre ce mardi.
Deux camps se seraient affrontés durant cette rencontre : celui favorable à la levée immédiate des sanctions conduit par la Libye et qui compte également le Bénin, l'Algérie et le Gabon, et un autre camp qui prône le maintien des sanctions jusqu'à l'issue de l'élection présidentielle du 18 juillet prochain en Mauritanie, composé des pays de l'Afrique australe, avec à leur tête l'Ouganda.

29 juin 2009 21:52:00




xhtml CSS