Le CPS demande à l'UA d'éviter un vide sécuritaire en RCA

Addis Abeba, Ethiopie (PANA) - Le Conseil de paix et sécurité (CPS) de l'Union africaine (UA) a demandé à la présidente de la Commission, Mme Nkosana Dlamini-Zuma, de faire combler en urgence le vide laissé par le départ des troupes tchadiennes de la République centrafricaine (RCA).

Le Conseil a également demandé à la Commission de pousser en urgence le gouvernement de la  RCA à s'engager dans le processus de réconciliation nationale.

Le président du CPS pour le mois d'avril, Paul Lolo Bolus, a déclaré que le remplacement des troupes tchadiennes et le renforcement des efforts de réconciliation nationale ont été les priorités au cours de la session de mercredi.

"Nous avons appelé la CUA à renforcer les efforts pour remplacer les troupes tchadiennes", a déclaré à la PANA M. Bolus qui a présidé la réunion du CPS.

"Nous avons également félicité le gouvernement tchadien aussi bien que les pays qui ont contribué aux troupes pour leurs efforts dans la stabilisation de la RCA", a ajouté M. Bolus, le représentant du Nigeria à l'UA.

Le représentant ougandais à l'UA, Mull Sebujja Katende, a déclaré à la PANA que la CUA était en train de travailler pour faire remplacer les troupes.

La Mauritanie, qui assure actuellement la présidence en exercice de l'AU, a indiqué sa volonté de contribuer aux troupes.

Au même moment, l'UA est optimiste quant au passage de la Résolution du Conseil de sécurité de l'ONU autorisant une opération de maintien de la paix de l'organisation dans le pays.

M. Bolus a déclaré que le texte autorisant la transformation de la MISCA a été approuvé après négociations.

"Nous sommes conscients qu'une Résolution doit être adoptée. Le texte est en bleu. Le Conseil va, de manière officielle, l'approuver et l'adopter. Le transfert de la Mission du contingent pendra soin du financement", a-t-il ajouté.
-0- PANA AO/SEG/MTA/AAS/IBA 10av2014    

10 avril 2014 14:00:53




xhtml CSS