Le CPS de l'UA rend hommage aux soldats burundais morts en Somalie

Addis-Abeba- Ethiopie (PANA) -- Le Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l'Union africaine (UA) a observé, lundi, une minute de silence en mémoire des 11 soldats du contingent burundais de la Mission de l'Union africaine en Somalie (AMISOM) morts lors d'une attaque suicide à Mogadiscio, a appris la PANA de source diplomatique à Addis-Abeba.
L'hommage aux soldats burundais s'est déroulé avant l'ouverture d'une réunion d'urgence convoquée par le CPS dans la capitale éthiopienne, Addis-Abeba, suite à l'attaque perpétrée, dimanche, par des hommes armés contre les forces de l'AMISOM stationnées à Mogadiscio, en Somalie.
Cette attaque a également fait 15 blessés, tous de nationalité burundaise, qui ont été immédiatement évacués pour des soins intensifs dans des hôpitaux de Nairobi, au Kenya.
Réagissant à l'accident, le président du Conseil de paix et de sécurité de l'UA, l'ambassadeur angolais Manuel Domingos Augusto, a plaidé pour la nécessité de "réévaluer" l'AMISOM, surtout son mandat et les moyens mis à sa disposition.
Le diplomate angolais a considéré aussi qu'il était urgent de prendre des "mesures préventives et efficaces" à toutes les situations où sont impliquées les structures de l'Union africaine.
Malgré ce nouvel incident, le commandant de l'AMISOM, le général Francis Okello, a garanti que la situation sur le terrain est "sous contrôle".
Les membres du Conseil de paix et de sécurité ont condamné fermement l'acte et ont demandé la prise de "mesures appropriées" pour traduire les auteurs de cet "acte barbare et hideux" devant la Justice.
D'autre part, le CPS a déclaré son total appui aux nouvelles autorités du Gouvernement fédéral de transition de la Somalie, dans ses efforts de consolider la paix dans de pays de la Corne d'Afrique.
En appelant les Nations unies à une plus grande célérité dans la mise en oeuvre de la résolution de son Conseil de sécurité relative au déploiement d'une force de paix de l'ONU en Somalie, les Etats membres du CPS de l'UA ont aussi exprimé leur détermination et engagement à ramener la paix en Somalie à travers l'AMISOM.
Lors de la dernière réunion du CPS, l'Ouganda et le Nigeria se sont montrés prompts à envoyer des soldats en Somalie pour renforcer l'AMISOM, dans le cadre des efforts tendant à la paix dans ce pays.

23 février 2009 17:27:00




xhtml CSS