Le CPJ réclame la libération immediate d'un journaliste détenu au Puntland

Abidjan, Côte d'Ivoire (PANA) - Le Comité pour la protection des journalistes (CPJ) a réclamé aux autorités du Puntland, la libération immédiate et sans condition du journaliste, Omar Saeed Mohammed détenu, depuis le 6 août dernier, sans notification de charges à son encontre.

Omar Saeed Mohammed qui collabore avec le site d'information "Horseed Media" et la chaîne de télévision privée "Somali Cable TV" a été arrêté, le 6 août dans la capitale administrative du Puntland, Garowe par des agents de Police qui ont déclaré agir sous les ordres des responsables gouvernementaux sans fournir plus de précisions sur le motif de son arrestation.

Le CPJ rapporte que son confrère de Somali Cable TV, Jama Deperani, témoin oculaire de cette arrestation, a déclaré que les agents de Police ont refusé d'en donner les raisons, ni non plus le nom du donneur d'ordre.

La coordonnatrice du programme Afrique du CPJ, Angela Quintal a déploré le fait que la Police puisse arrêter un journaliste à tout moment sans charge à son encontre et sur une caprice évidente de responsables, ne pouvait avoir qu'un effet inquiétant pour la liberté de presse au Puntland.

"Les autorités devraient immédiatement libérer Omar Saeed Mohammed et arrêter de détenir et de harceler les médias", a souhaité Mme Quintal.

Le directeur général du ministère de l'Information, Mowlid Abukar et le vice-ministre de l'Information, Abdirizak Omar Ismail ont déclaré au CPJ ne pas connaître les raisons de l'arrestation d'Omar Saeed Mohammed.

Par contre son confrère Jama Deperani et un rédacteur de Horseed Media, Mohamed Osman ont avancé l'hypothèse que cette arrestation pourrait être liée à une publication d'Omar Saeed Mohammed sur le réseau social Facebook dans laquelle il évoquait l'implication présumée du président du Puntland, Abdiweli Mohamed Ali dans une arnaque de fausse monnaie.

Selon le président d'une association de défense de la liberté de la presse -Media Association of Puntland-, Faisal Khalif Barre, Omar Saeed Mohammed est détenu sans inculpation à un poste de contrôle dans le Sud de Garowe.

En juillet dernier, les forces de sécurité avaient aussi détenu à Garowe pendant deux semaines sans inculpation, le journaliste en ligne, Ahmed Ali Kilwe pour avoir critiqué le président, rappelle le CPJ.
-0- PANA BAL/IS/IBA 10août2017

10 août 2017 14:39:15




xhtml CSS