Le CPJ appelle les autorités kényanes à la libération du journaliste Jérôme Starkey

Abidjan, Côte d’Ivoire (PANA) - Le Comité pour la protection des journalistes (CPJ) a appelé les autorités kényanes vendredi à la libération du correspondant en Afrique du journal britannique "The Times", Jérôme Starkey, détenu après son arrivée jeudi nuit à Nairobi.

Selon le communiqué transmis à la PANA, Jérôme Starkey, établi au Kenya depuis 2012, a rapporté au CPJ dans un entretien téléphonique, avoir été arrêté au moment de l’accomplissement des formalités d’immigration vers 22 heures.

La police aurait avancé comme motif de son arrestation, la présence d’un sticker de sécurité sur son passeport.

Il a ensuite écrit sur son compte Twitter avoir été photographié par un officier kényan de l’unité de police anti-terroriste et que tous ses téléphones avaient été confisqués, une heure plus tard.

Le Représentant du CPJ pour l’Afrique de l’Est, Murithi Mutiga, a noté que la détention d’un journaliste au Kenya pour des motifs aussi peu clairs, est une raison de sérieuse inquiétude.

"Les autorités kényanes devraient libérer immédiatement et sans condition Jérôme Starkey et s’assurer clairement que le pays respecte ses engagements en faveur de la liberté de la presse", a-t-il poursuivi.

Selon le CPJ, le Commandant adjoint de la police des aéroports, David Bunei, a déclaré n’avoir aucune connaissance de la détention de Jérôme Starkey et a souhaité plus de temps pour vérifier l’exactitude de cette information.

Le CPJ ajoute qu’il n’aurait pas immédiatement réagi à ses appels téléphoniques demandant des informations complémentaires.

Par ailleurs, le CPJ a précisé que l'article du journaliste faisait état d'un promoteur immobilier britannique dont le décès au Kenya a soulevé des allégations d'empoisonnement et de parricide.

Enfin, un rapport spécial du CPJ publié en 2015 a révélé que du fait d’une combinaison de harcèlement juridique et physique, il devenait de plus en plus difficile aux journalistes de travailler au Kenya.

-0- PANA BAL/TBM/SOC   09décembre2016

09 décembre 2016 21:14:05




xhtml CSS