Le CORAF s'engage à mettre les producteurs au centre de ses activités

Dakar- Sénégal (PANA) -- Le nouveau président du conseil d'administration du Conseil ouest et centre africain pour la recherche et le dévelopement agricole (CORAF), Simon Zok, a exprimé lundi à Dakar, la détermination de l'institution à mettre les producteurs au centre de toutes ses activités et à les amener à s'approprier le plan de travail de la recherche.
"D'autres acteurs clé du développement dans notre région viennent d'être associés à la gestion de notre association, ce qui peut conduire à la réalisation d'activités guidées par la demande sociale de tous les utilisateurs", a-t-il déclaré, à l'ouverture des travaux de la deuxième session du conseil d'administration du Conseil.
M.
Zok a indiqué qu'au cours de sa huitième assemblée générale et de sa première semaine scientifique tenues en juin dernier au Cameroun, le CORAF a adopté ses nouveaux statuts conformément à sa résolution portant approbation du plan opérationnel 2007-2011.
Il souligné que le nouveau conseil d'administration élargi du CORAF, issu des Assises du Cameroun, comporte en plus des représentants des institutions nationales de recherche agricole et des acteurs de la société civile, les privés et des partenaires scientifiques.
"Les autorités politiques ont pris conscience du rôle que joue le CORAF pour le dévelopement des deux sous-régions et ont affirmé leur engagement de l'aider à atteindre ses objectifs", a-t-il affirmé, faisant part aussi de la volonté des Etats membres de s'impliquer dans la résolution des conflits entre agriculteurs et éléveurs, "qui empêchent le développement du secteur agricole".
Evoquant le problème de la sécurité alimentaire et de la compétivité dans les régions de l'Ouest et du Centre de l'Afrique, il a révélé qu'il a été décidé, avec l'aide des bailleurs de fonds, de mettre l'accent sur la recherche agronomique permettant aux paysans de faire des productions de qualité et en quantité.

24 november 2008 22:49:00




xhtml CSS