Le Burundi renoue avec d’importants évènements sportifs internationaux

Bujumbura, Burundi (PANA) - Après le tournoi du Conseil des Fédérations de football d'Afrique de l'Est et centrale (CECAFA, 12 pays membres), réservé aux moins de 17 ans (U-17), au mois d’avril dernier, le Burundi se prépare à accueillir la première édition des Jeux de la Communauté d’Afrique de l’Est/East african community (CAE/EAC, six Etats membres), du 16 au 30 août, rompant ainsi d'avec l’isolement sur la scène sportive internationale dans lequel l’avait plongé la grave crise électorale et des droits humains de 2015, s’accorde-t-on à dire dans les milieux sportifs à Bujumbura.

Par contre, l'isolement diplomatique reste rigide à l'encontre du Burundi qui s'est vu priver dernièrement de l'organisation du 20ème Sommet des chefs d'Etat et de gouvernement des pays membres du Marché commun d'Afrique australe et orientale (COMESA, 19 pays).

Le Secrétariat général de l'organisation a évoqué des "raisons imprévues", là où d'autres analystes à Bujumbura ont vu les conséquences de la crise politique non encore complètement résolue au Burundi.

Sur le plan sportif, le Burundi peut encore se consoler de la récente qualification de son équipe nationale junior de football pour la phase finale de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) de 2019, au Niger, des moins de 20 ans face à celle de la Zambie, ce qui n’était pas arrivé au cours de ces 24 dernières années.

"La promotion de l’intégration et la paix au sein de l’EAC à travers le sport" est le thème central des prochains Jeux est-africains en cours de préparation au niveau du ministère burundais chargé de l’Intégration régionale.

Quelque 2.328 sportifs sont attendus à la première édition des Jeux de la Communauté, soit 388 sportifs par chacun des six pays qui la composent, d’après toujours les organisateurs.

Les six pays membres de la Communauté d’Afrique de l’Est sont: le Burundi, le Kenya, la Tanzanie, l’Ouganda, le Rwanda et le Soudan du Sud.

Le Rwanda avait été l’absent remarqué du tournoi de la CECAFA et on ignore s’il se fera représenter aux prochains Jeux de la Communauté au regard des relations de voisinage toujours tendues avec le Burundi, sur fond d’accusations de déstabilisation mutuelle.

Le semi-marathon, le football, le handball, le basket-ball, le net ball, le volleyball, le tennis de table et de cours, le rugby, le judo, le karaté, la boxe et le taekwondo sont les principales disciplines sportives des prochains Jeux de l’EAC qui se dérouleront à Gitega (Centre du Burundi), Ngozi (Nord) et Bujumbura, la capitale burundaise.

On rappelle que le mandat de la Communauté est-africaine est avant tout économique et politique, à travers la mise en place, par étapes, d’une Union douanière, un Marché commun, une Union monétaire et une Fédération des six Etats membres, ce qui est loin d'être le cas plusieurs années après la création de cet ensemble régional de libre-échange, de l'avis des observateurs.
-0- PANA FB/TBM/IBA 29Juil2018

29 juillet 2018 20:20:55




xhtml CSS