Le Burkina Faso renforce la sécurité autour de l’Avenue Nkwame Nkrumah à Ouagadougou, cible de plusieurs attaques

Ouagadougou, Burkina Faso (PANA) -  De nouvelles mesures sécuritaires sont prises autour de l’Avenue Nkwame Nkrumah à Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso, où deux attaques terroristes ont fait au moins 50 morts depuis 2016, a annoncé lundi le ministre en charge de la Sécurité, Simon Compaoré.

Le ministre, qui s’exprimait lors d’une rencontre avec les riverains de l’Avenue la plus animée de Ouagadougou, a rassuré qu’"au lieu de fuir Kwame Nkrumah, les gens vont plutôt y accourir parce qu’il y fait bon vivre".

"Ce ne sont pas des mesures d’ordre ponctuel, ce sont des mesures pérennes et vous pouvez le constater de nuit comme de jour", a-t-il dit, sans toutefois dévoiler le dispositif.

En mi-janvier 2016, des terroristes ont attaqué un hôtel et un café fréquenté par les Occidentaux sur l’Avenue Nkwame Nkrumah, tuant une trentaine de personnes.

Si cette attaque avait été revendiquée par AQMI quelques heures après, celle qui a fait 19 morts le 13 août dernier à 200 mètres de la première, aux alentours de la même rue, n’a toujours pas été revendiquée.
-0- PANA NDT/JSG/IBA 05sept2017

05 septembre 2017 11:06:05




xhtml CSS