Le Béninois Yayi Boni succède à l'Equato-guinéen Obiang Nguema à la tête de l'UA

Addis-Abeba, Ethiopie (PANA) - Le président du Bénin, Yayi Boni, a été porté ce dimanche à la présidence de l'Union africaine (UA) suite à sa nomination au cours d'un mini-sommet de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (CEDEAO).

Cette élection de M. Boni est le résultat d'un compromis entre les dirigeants ouest-africains.

Le président nigérian, Goodluck Jonathan, avait déposé une candidature de dernière minute pour ce poste, mais il avait rencontré l'opposition du Ghana et d'autres Etats africains qui soutenaient le président béninois.

Le président équato-guinéen, Teodoro Obiang Nguema, a passé le témoin au nouveau président qu'il a installé dans ses fonctions lors du 18ème Sommet de l'UA, qui s'est ouvert dimanche, avec au menu des discussions sur  l'Afrique du Nord et la nécessité de gérer les transitions dans cette région.

Dans un discours prononcé à cette occasion, le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a appelé les dirigeants africains à apprécier les différences dans les crises en Libye et en Côte d'Ivoire et à aplanir les divergences dans l'intérêt des relations futures.

"Il y a eu des divergences sur la Côte d'Ivoire et la Libye. Ce n'étaient pas des différences d'objectifs; notre partenariat est basé sur des valeurs communes. Il y a eu des divergences dans les approches opérationnelles et stratégiques. Ceci est naturel et même souhaitable entre organisations avec des mandats et des membres divers", a souligné M. Ban.
-0- PANA AO/VAO/FJG/JSG/IBA  29jan2012

29 janvier 2012 11:21:26




xhtml CSS