Le 27éme Sommet arabe de Nouakchott à la Une de la presse mauritanienne

Nouakchott, Mauritanie (PANA) - La presse parue cette semaine en Mauritanie a  abondamment commenté les préparatifs du 27éme Sommet arabe prévu à Nouakchott du 25 au 27 juillet, dans un contexte de profondes divergences entre les pays membres de l'organisation.

Ce Sommet sera axé sur le thème des menaces sécuritaires, lutte contre le terrorisme, et va discuter des questions brûlantes de l’heure: guerre en Syrie et en Libye, problème de la Palestine et les questions économiques.

Citant le ministre algérien chargé des Affaires maghrébines, africaines et arabes,   Abdel Kader MSahel, le quotidien gouvernemental "Horizon" évoque la perspective "d’un sommet historique qui va permettre aux dirigeants arabes de conduire un dialogue débouchant sur des décisions concrètes" sur toutes les préoccupations des peuples de l’espace arabe.  

L’hebdomadaire "Le Calame" consacre son éditorial de mercredi à ce grand show diplomatique arabe et constate qu'on "ne parle plus que de ça. On renvoie tout le reste à plus tard. Le monde, le nôtre bien sûr, semble s’arrêter. La date fatidique du 25 juillet 2016 approche à grands pas, celle qui verra les rois et chefs d’Etats arabes fouler pour la première fois notre sol national".

Au delà du décor ainsi planté, le même organe ajoute que la Mauritanie "a décidé de recevoir un Sommet dont personne ne voulait et va essayer de recoller les morceaux d’une Ligue arabe avec des leaders qui s’observent en chiens de faïence, quand ils ne se vouent pas  une haine tenace", ce qui représente  un gros challenge.

De son côté, le quotidien "l’Authentique" proteste contre "un Sommet qui fait perdre la boussole à la Mauritanie".

En effet, ce journal relève que dans la perspective de la rencontre de Nouakchott "les autorités ont bouleversé la vie du citoyen lambada" avec, notamment, une série de mesures restrictives dans la gestion de la vie quotidienne "chasse aux vendeurs ambulants des abords des marchés, interdiction de stationnement des véhicules, fermeture à la circulation de plusieurs artères".

Pour sa part, "Tawary" parle des futures participations au Sommet et annonce les absences du président palestinien, Mahmoud Abass, du Roi d’Arabie Saoudite, Sultan Ben Abdel Aziz, contrairement "au président égyptien, Abdel Fettah Al Sissi, dont la présence à Nouakchott est confirmée".
-0- PANA SAS/JSG SOC 23juil2016
                          
    

23 juillet 2016 12:00:10




xhtml CSS