Le 20ème sommet de l’UA débloque 50 millions de dollars pour le Mali

Addis-Abeba, Ethiopie (PANA) – Le 20ème Sommet de l’Union africaine (UA) s’est achevé lundi soir à Addis-Abeba, en Ethiopie, sur l’annonce d’une contribution africaine de près de 50 millions de dollars américains pour la Mission internationale d’assistance au Mali (MISMA).

Les chefs d’Etat et de gouvernement ont également arrêté lors du sommet, qui a eu pour thème principal "Panafricanisme et renaissance africaine", une feuille de route pour la célébration en mai prochain du 50ème anniversaire de l’organisation panafricaine.

"Nous avons décidé de nous retrouver ici même à Addis-Abeba pour célébrer cet évènement. A cet effet, nous avons commis la Commission de l’Union de préparer en concertation avec les chefs d’Etat, la note conceptuelle de cette célébration", a indiqué lors de la cérémonie de clôture du Sommet, le Premier ministre éthiopien, Haïlemariam Dessalegn, président en exercice entrant de l’UA.

"Chaque pays membre a été invité à organiser des manifestations nationales du cinquantenaire en impliquant toutes les franges sociales", a-t-il ajouté.

Les chefs d’Etat et de gouvernement ont également adopté les statuts de la toute nouvelle Université panafricaine, puis procédé à la désignation de deux nouveaux commissaires et à l’élection de cinq nouveaux membres du Conseil de paix et de sécurité de l’UA.

Ils se sont engagés à mobiliser des ressources domestiques africaines et des soutiens internationaux pour mettre en oeuvre les projets du Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique (NEPAD).

Les situations de conflit sur le continent, du Mali aux tensions entre le Soudan et le Soudan du Sud, ont relégué au second plan le thème principal du sommet marqué par la présence d’une trentaine de chefs d’Etat africains.

-0- PANA SEI/JSG/SOC  28jan2013

28 janvier 2013 17:58:01




xhtml CSS