Le 18ème sommet de l’UA se tiendra dans le nouveau siège construit par la Chine

Addis-Abeba, Ethiopie (PANA) – Le 18ème sommet ordinaire de l’Union africaine (UA),  placé sous le renforcement du commerce intra-africain, se tiendra du 28 au 30 janvier, à Addis-Abeba, la capitale éthiopienne, dans le nouveau siège de l’organisation panafricaine construit pour près de 200 millions de dollars par la Chine.

Avec ses 28 étages et ses 31 salles de conférences, l'immeuble domine tout le quartier administratif de la capitale éthiopienne.

Le nouveau siège de l’UA, mélange de verre et briques rouges, est doté d’un amphithéâtre de 2.250 places et plusieurs «salons VIP» pour les rencontres bilatérales entre chefs d’Etat et de gouvernement.

Le bâtiment, visité par la PANA, est également doté d’une cabine sur la mezzanine pour la presse écrite et d’une salle équipée de sorties de sons pour la radio et la télévision.

Symbole de la nouvelle relation privilégiée entre la Chine et l’Afrique, le nouveau siège de l’UA avait été négocié par l’ancien chef de l'Etat malien, Alpha Oumar Konaré, alors président de la Commission de l’UA.

A la veille de l’ouverture du 18ème sommet, quelques ouvriers et ingénieurs s’affairaient mercredi dans le joyau architectural qui, pour donner un dernier coup de pinceau, qui pour fixer définitivement une prise électrique.

L’UA était, avant la construction de ce nouveau siège, contrainte de louer chaque année le grand amphithéâtre de la Commission des Nations unies pour l’Afrique (CEA) pour organiser ses sommets.

Seules les réunions des ministres des Affaires étrangères et des ambassadeurs, délégués permanents, précédant les sommets, se tenaient dans les locaux de la Commission de l’UA.
-0- PANA SEI/AAS/IBA 25jan2012

25 janvier 2012 16:02:20




xhtml CSS