Laurent Gbagbo demande la cessation des hostilités en Côte d'Ivoire

Abidjan, Côte d'Ivoire (PANA) - Le président sortant ivoirien, Laurent Gbagbo, arrêté lundi par les Forces républicaines de Côte d'Ivoire (FRCI), a lancé un appel à la cessation des hostilités militaires.

Prononçant ses premiers mots sur la chaîne Télé Côte d'Ivoire (TCI), il a exprimé son souhait d'un cessez-le-feu.

"Je souhaite qu'on dépose les armes. Nous devons rentrer dans la partie civile de la crise et la conclure", a déclaré M. Gbagbo.

Après quatre mois de crise post-électorale due au refus de M. Gbagbo de reconnaître sa défaite, son arrestation et celle de certains de ses proches augurent un heureux dénouement.

Le Premier ministre de Alassane Dramane Outtara, Guillaume Soro, a appelé au ralliement des forces encore fidèles à M. Gbagbo, promettant qu'il n'y aurait pas de chasse à l'homme.

S’exprimant sur la chaîne TCI, M. Soro a annoncé une opération de sécurisation de la ville d'Abidjan, la capitale économique du pays.

-0- PANA BAL/AAS/SOC 11avril2011

11 avril 2011 18:51:52




xhtml CSS